mai 21, 2024

Le secteur immobilier en plein essor au Zimbabwe

La société cotée en bourse WestProp est à la tête des investissements.

Le groupe s’est déjà engagé dans le déploiement de deux projets de développement de plusieurs milliards de dollars, dont la Pomona City, présentée comme une « ville dans la ville ».

La société développe également l’un des plus grands domaines de golf d’Afrique, baptisé « The Hills ».

Les deux projets sont déjà activement engagés et en cours de développement pour un lancement en 2024.

WestProp a également confirmé qu’elle en était aux dernières étapes des négociations pour le premier centre commercial régional du Zimbabwe, « The Mall of Zimbabwe », attendu depuis longtemps et qui devrait être inauguré d’ici la mi-2024.

Michael Louis, président du conseil d’administration de WestProp, a déclaré que le groupe continuait à travailler pour atteindre son objectif de mettre « un milliard de briques » en terre d’ici 2050 et qu’il n’avait pas encore atteint cet objectif.

« Nous continuons à nous renforcer après l’introduction réussie des actions du groupe à la Bourse de Victoria Falls », a-t-il déclaré.

Une autre société cotée à cette bourse, African Sun, a déclaré que sur le front de l’immobilier, elle développait 55 stands supplémentaires à Marlborough Sunset Views dans la capitale Harare, dans le but d’exploiter le marché florissant de l’immobilier résidentiel.

La société s’est montrée optimiste quant aux prévisions de reprise du secteur par l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT).

L’OMT prévoit qu’en 2023, les arrivées de touristes internationaux atteindront 80 à 95 % des niveaux d’avant la pandémie.

Constantine Chikosi, président d’African Sun, a déclaré que, conformément à ces prévisions, la société s’attend à ce que la reprise des arrivées internationales se poursuive, en particulier à l’approche de la haute saison estivale.

Sur le plan national, la société a salué les efforts du gouvernement pour stabiliser l’environnement macroéconomique.

« Nous prévoyons une reprise des activités de conférence lorsque les dépenses contrôlées reprendront après les élections, à la suite d’occupations importantes liées aux activités électorales après le 30 juin 2023 », a déclaré M. Chikosi.