avril 20, 2024

L’homme qui a harcelé en direct une journaliste de Globo est inculpé pour harcèlement sexuel

SÃO PAULO, SP (FOLHAPRESS) – L’homme qui a été filmé en train de harceler en direct la journaliste Bianca Chaboudet, de la filiale de TV Globo à Rio de Janeiro, a été inculpé de harcèlement sexuel. Il a été emmené au 82e commissariat de police pour y donner des explications.

Selon un rapport du chef de la police Rafael Barcia à RJ2, l’incident sert d’avertissement à d’autres femmes pour qu’elles signalent des cas comme celui qui est arrivé à la journaliste.

« Aujourd’hui, nous avons réussi à qualifier le suspect. Il va maintenant être inculpé et renvoyé devant le tribunal. Cette réponse rapide à l’inculpation est très importante, et c’est pourquoi il est si important que les femmes se rendent au poste de police et portent plainte afin que ce type de crime ne se reproduise plus », a-t-elle déclaré.

L’homme n’ayant pas été arrêté pour cet acte, il sera relâché. S’il est reconnu coupable, il encourt une peine pouvant aller jusqu’à cinq ans de prison.

Le mardi 3, Bianca a été harcelée en direct pendant le journal télévisé de RJ2 alors qu’elle faisait un reportage sur une action contre la noyade dans la ville de Maricá.

Dès que le présentateur l’a appelée, Bianca est apparue à l’antenne et a commencé son reportage. C’est alors qu’un homme a tenté de l’embrasser. La journaliste l’a repoussé et a continué son travail.

Dans une déclaration à Encontro (Globo), Bianca a parlé de l’affaire. « À ce moment-là, je ne savais pas ce qui allait se passer, s’il allait revenir, je tremblais. J’ai fini de transmettre l’information et j’ai déjà reçu des messages d’amis. L’un d’eux m’a raccompagnée chez moi. Le harcèlement est une infraction pénale. Nous devons le signaler pour qu’ils ne pensent pas que c’est normal », a-t-elle déclaré.