avril 18, 2024

L’éternel Beiçola, Marcos Oliveira s’installe au Retiro dos Artistas

SÃO PAULO, SP (UOL/FOLHAPRESS) – Marcos Oliveira, 67 ans, est le nouveau résident de la Retraite des Artistes, située à l’ouest de Rio de Janeiro. Le refuge de Rio, où vivent d’autres acteurs, a confirmé qu’il avait accueilli l’artiste. Il est devenu célèbre grâce au personnage de Beiçola dans « A Grande Família » (Globo).

Marcos Oliveira a connu des problèmes financiers ces dernières années. Il a même publié l’adresse de son pix sur les médias sociaux en demandant à ses fans et à ceux qui le suivent de lui faire des dons.

Jeudi dernier (28), Marcos a indiqué sur son profil Instagram qu’il avait de graves problèmes financiers. En plus de demander de l’argent, l’acteur a demandé une chance de travailler à nouveau.

« Je veux travailler parce que j’ai besoin de retrouver ma dignité. Je vais bien, je vais mieux (depuis l’opération). Je n’ai pas mangé depuis hier (27). Aidez-moi s’il vous plaît », a écrit l’acteur.

Off Globo depuis 2017, alors qu’il jouait dans le feuilleton « God Save the King », il a déclaré que sa crise financière s’était aggravée après avoir été victime d’une escroquerie.

« Quelqu’un a volé tout ce que (j’avais) dans les banques. J’ai déjà porté plainte auprès de la police, mais l’escroc est dans la nature et je ne peux rien y faire. Je ne peux même pas dire qui est cette personne. Il m’a même volé mon INSS. Aujourd’hui, je vis de l’assistanat, de l’aide des gens », déplore-t-elle.

Sur Domingo Espetacular (Record), il a donné des détails sur l’escroquerie présumée : « Je n’ai plus d’argent, plus de travail. Ils me poursuivent : Banco BV et Itaú. J’ai aidé un ami, il n’a pas payé et maintenant j’essaie de régler le problème. Je n’ai plus de travail et je dois survivre. J’ai reçu de l’aide, mais je dois cinq mois de loyer. J’ai besoin de 4 000 R$ pour commencer à payer ce que je dois en 18 versements. Je dois encore payer le loyer, qui s’élève à 3 000 R$ », a-t-elle déclaré.

Il a également déclaré à l’émission Record qu’il avait également souffert de problèmes de santé. « Je porte un sac de colostomie parce que l’anus est plein de fistules. Il n’y a aucun moyen de le fermer. D’après mon urologue et mon coloproctologue, les fistules doivent encore être examinées pour savoir si je vais garder la colostomie ou s’ils vont la remettre en place », a-t-il déclaré.