juin 21, 2024

Mastercard renforce son partenariat avec le secteur bancaire angolais

Dans le cadre de ce partenariat, Mastercard lancera une carte sans contact co-marquée dotée de la technologie EMV (Europay, Mastercard et Visa).

Cela permettra aux détenteurs de cartes – y compris les consommateurs et les propriétaires de petites entreprises – en Angola d’avoir une seule carte pour effectuer des paiements transfrontaliers (à l’intérieur et à l’extérieur de l’Angola), contribuant ainsi au développement d’un système de paiement interopérable.

Également connu sous le nom de Interbank Service Company, EMIS est l’opérateur de l’infrastructure financière du système de paiement angolais, responsable du réseau interbancaire pour le réseau de guichets automatiques et de terminaux de point de vente (TPV).

C’est également la chambre de compensation pour les opérations de débit direct et de transfert de fonds des banques, et un opérateur de processus virtuel mobile (MVPO) en Angola.

Grâce à ce partenariat, les banques angolaises peuvent utiliser la plateforme de fidélisation de Mastercard, la solution nationale de gestion des fraudes et des risques, et les services de passerelle de paiement de Mastercard, pour soutenir les entreprises de commerce électronique et traiter toutes sortes de transactions en ligne.

« Chez Mastercard, notre stratégie d’innovation consiste à collaborer avec des partenaires partageant les mêmes idées afin d’alimenter une économie numérique inclusive qui profite à tous, partout », a déclaré Mark Elliott, président de division pour l’Afrique subsaharienne chez Mastercard.

José Matos, directeur général d’EMIS, a déclaré que l’Angola continue de faire des progrès significatifs dans le secteur des services financiers, et que le partenariat avec Mastercard vise à accélérer cette croissance.

« Grâce à ce partenariat, nous nous engageons à introduire dès que possible les avantages d’un système de paiement interopérable à part entière, créant ainsi un écosystème numérique et financier inclusif pour les Angolais », a déclaré M. Matos.

La transformation numérique et la croissance du secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC) sont au cœur de la récente stratégie de l’Angola qui couvre de nombreux secteurs.

Le gouvernement les a classées comme un élément important de son développement socio-économique, un facteur essentiel dans sa lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale des groupes marginalisés, et un moteur clé de la modernité.

En 2022, le ministre des télécommunications, des technologies de l’information et de la communication sociale, Manuel Homem, a indiqué que le gouvernement angolais assumait la responsabilité de la promotion et de l’accélération du marché numérique unique en Afrique, ainsi que de l’environnement des entreprises.

En conséquence, le gouvernement a concentré ses efforts sur la conduite et le soutien de la modernisation technologique afin de garantir la bonne gouvernance, l’amélioration de l’inclusion financière, ainsi que le bien-être économique et social.

Le partenariat de Mastercard avec EMIS est conforme à son engagement mondial en faveur de l’inclusion financière, qui vise à faire entrer 1 milliard de personnes – dont 50 millions de micro et petites entreprises et 25 millions de femmes entrepreneurs – dans l’économie numérique d’ici à 2025, par le biais d’initiatives et de partenariats.