février 29, 2024

Les envois de fonds internationaux des Sud-Africains se sont transformés

Intitulée Bidvest Bank BidSend, la nouvelle solution s’appuie sur les services transfrontaliers de Mastercard.

Ce dernier est un réseau de paiement en temps réel qui permet aux utilisateurs d’envoyer de l’argent dans 103 pays et aux expéditeurs de choisir le mode de paiement préféré du bénéficiaire : en espèces, sur un portefeuille mobile ou sur un compte bancaire.

Grâce à cette technologie innovante, la Bidvest Bank est prête à transformer les canaux traditionnels de transfert de fonds, en permettant aux consommateurs titulaires ou non d’un compte d’envoyer de l’argent au-delà des frontières à un prix qu’elle qualifie d’abordable.

« Fournir des solutions innovantes qui offrent le choix, la sécurité et la flexibilité dont les Sud-Africains ont besoin et qu’ils attendent est un facteur dont nous sommes fiers », a déclaré Gabriel Swanepoel, directeur national de Mastercard pour l’Afrique australe.

« MasterCard est ravie de collaborer avec la Bidvest Bank pour faire de ce niveau d’ingéniosité en matière de paiement une réalité pour les clients de la Bidvest Bank, donnant ainsi à MasterCard l’opportunité d’intégrer des millions de personnes issues de communautés mal desservies dans l’économie financière et numérique. »

Dans ce qui est considéré comme une première en Afrique, la Bidvest Bank et Mastercard ont été autorisées à utiliser WhatsApp comme canal de transaction.

Tendani Sikhwivhilu, directeur financier de la Bidvest Bank, a déclaré que l’offre s’appuyait sur les dernières technologies pour créer une solution abordable et accessible, rentable et efficace.

« En numérisant les transferts d’argent sur la plateforme WhatsApp, nous changeons les modalités de paiement dans le pays, et nous nous assurons qu’elles sont inclusives en permettant à tout le monde d’utiliser la solution, et pas seulement aux détenteurs d’un compte à la Bidvest Bank », a déclaré M. Sikhwivhilu.

Les données de la Banque mondiale montrent que les transferts de fonds en Afrique subsaharienne s’élèvent à 54,44 milliards de dollars, avec des recherches montrant qu’environ 95,6 milliards de dollars sont envoyés sur le continent chaque année.

Le Nigeria, le Ghana, le Kenya et le Sénégal reçoivent le plus grand nombre d’envois de fonds, tandis que l’Afrique du Sud est le plus grand expéditeur de fonds vers d’autres pays d’Afrique.