janvier 30, 2023

Un mort et des dizaines de blessés dans une bousculade avant la finale de la Coupe du Golfe en Irak – World – Sports

Des supporters de football irakiens tentent d’entrer dans le stade international de Bassora, à Bassora, en Irak, le jeudi 19 janvier 2023. Une bousculade à l’extérieur du stade a tué et blessé un certain nombre de personnes. AP

Des milliers de supporters, dont beaucoup n’avaient pas de billets, s’étaient rassemblés depuis l’aube devant le stade de Basra, principale ville du sud de l’Irak, dans l’espoir d’assister à la finale entre l’Irak et Oman, dont le coup d’envoi était prévu à 19h00 (1600 GMT).

« Il y a eu un mort et des dizaines de blessés légers », a déclaré un médecin.

Un responsable du ministère de l’intérieur a donné le même bilan. « Un grand nombre de supporters, dont beaucoup n’avaient pas de billets, s’étaient rassemblés depuis l’aube pour essayer d’entrer », a déclaré le fonctionnaire.

Un photographe de l’AFP à l’intérieur du stade a déclaré que les tourniquets étaient encore fermés lorsque la bousculade a éclaté. Les sirènes ont retenti alors que les ambulances arrivaient pour transporter les blessés à l’hôpital.

Les images publiées sur les médias sociaux montrent une mer de personnes à l’extérieur du stade.

Le Premier ministre Mohammed Shia al-Sudani a présidé une réunion avec les principaux ministres et le gouverneur de Bassora pour discuter des « mesures spéciales pour la finale de la Coupe du Golfe », a déclaré son bureau.

Il s’est rendu à Basra pour superviser la situation sur le terrain, a-t-il ajouté.

L’armée a appelé les supporters à respecter les instructions du personnel des forces de sécurité concernant l’accès au stade afin de permettre au championnat de se terminer « d’une manière civilisée qui fasse honneur à l’Irak ».

Le football est de loin le sport le plus populaire en Irak et l’opportunité rare d’assister à des matchs internationaux à domicile a attiré des milliers de fans.

Le tournoi a également attiré des milliers de supporters étrangers qui ont traversé le Koweït voisin pour assister aux matchs à Basra, à un peu plus de 50 kilomètres (30 miles) de la frontière.

La Coupe du Golfe est disputée par l’Arabie saoudite, le Bahreïn, le Koweït, Oman, le Qatar, les Émirats arabes unis et le Yémen, ainsi que l’Irak.

Cette année marque sa 25ème édition mais c’est la première fois que l’Irak l’accueille depuis 1979.

Mais malgré la détermination de l’Irak à prouver qu’il peut accueillir en toute sécurité un événement sportif international, le tournoi a été en proie à des difficultés logistiques qui ont vu les fans munis de billets ainsi que les journalistes accrédités refusés.