mai 22, 2024

Nagelsmann échappe à une suspension après une intervention de l’arbitre – Monde – Sports

L'entraîneur allemand du Bayern Munich, Julian Nagelsmann. AFP

L’entraîneur allemand du Bayern Munich, Julian Nagelsmann. AFP

L’amende de 50 000 euros (53 200 dollars), infligée par la Fédération allemande de football (DFB), signifie que Nagelsmann est libre de reprendre sa place sur le banc de touche pour le match à domicile contre l’Union Berlin, dimanche.

Selon la DFB, Nagelsmann a déjà accepté l’amende.

La DFB a ouvert une enquête dimanche après que Nagelsmann ait fait irruption dans le vestiaire des arbitres à Gladbach après le coup de sifflet du temps plein samedi.

Agacé par un carton rouge litigieux à l’encontre de Dayot Upamecano, qui a réduit le Bayern à dix en début de match, Nagelsmann aurait tenu des propos virulents à l’encontre de l’arbitre Tobias Welz.

Des journalistes à l’extérieur ont entendu Nagelsmann dire « c’est une blague, ils se foutent de nous », avant de quitter la salle en qualifiant les officiels de « lâches ».

Le patron du Bayern s’est excusé plus tard et a admis qu’il était « allé trop loin », mais il a insisté sur le fait que le carton rouge était injuste.

Welz a défendu sa décision sur la chaîne allemande Sport1 dimanche matin, et a déclaré qu’il n’y avait pas d’animosité entre lui et Nagelsmann.

« C’était une discussion émotionnelle, mais il n’y a pas eu d’insultes échangées », a-t-il déclaré.

Le Bayern et l’Union se trouvent aux côtés de Dortmund en tête du classement de la Bundesliga avec 43 points, les Bavarois étant en tête à la différence de buts.