mars 25, 2023

Coup d’envoi des Rencontres Africa 2023  

Quelque 325 exposants de 22 pays africains et plus de 375 exposants de plus de 60 pays au total ont convergé pour le sommet au Sandton Convention Centre, au nord de Johannesburg.

La journée de mise en réseau des opportunités d’affaires (BONDAy), à laquelle ont participé des experts du secteur du tourisme, des perturbateurs et des spécialistes des données, s’est ouverte lundi pour ouvrir la voie au programme officiel, qui se termine le 2 mars.

Fish Mahlalela, vice-ministre du tourisme d’Afrique du Sud, qui était l’orateur principal, a souligné l’importance de la collaboration pour accélérer le développement en Afrique.

« Nous devons explorer les domaines potentiels de collaboration et de partenariat dans l’industrie africaine des congrès et des expositions afin d’atteindre des normes de référence au niveau mondial », a-t-il déclaré.

« Meetings Africa est un salon professionnel qui réunit sous un même toit les événements, produits et offres commerciales du continent africain, avec un accent spécifique sur les PMI et leur chaîne de valeur pour l’ensemble du secteur du tourisme », a expliqué Mahlalela.

Cette année, Meetings Africa a amélioré l’accès des petites, micro et moyennes entreprises au salon professionnel en introduisant le pavillon « plug and meet », qui offre un accès complet à un tarif réduit.

Ce forfait comprend 20 PMI. En outre, 45 PMI seront présentes à l’événement.

Le BONDay comprend également la première édition africaine du sommet de l’Association internationale des centres de congrès, ainsi que la Journée internationale des associations de congrès et de conventions.

Pour le BONDay, plus de 30 experts répartis sur quatre scènes ont abordé les défis actuels du secteur et ont proposé des solutions innovantes pour propulser le secteur et le continent.

Mahlalela a applaudi le South African National Convention Bureau pour avoir obtenu 34 des 79 offres pour des réunions internationales, des incitations, des conventions et des expositions pour les trois premiers trimestres de l’année.

Les offres obtenues devraient contribuer à hauteur de R288 millions à l’économie sud-africaine entre 2022 et 2025.

Zinhle Nzama, directeur par intérim du Bureau des congrès, a déclaré que les sièges de l’hôtel étaient réservés à l’Afrique du Sud.
a été conçu pour créer une atmosphère chaleureuse et invitante rappelant l’ambiance de l’hôtel.
les traditionnelles conversations au coin du feu d’antan, en accord avec le nouveau logo.

Des coussins multicolores avec un imprimé Ndebele ont été utilisés pour plus de confort et pour célébrer l’héritage culturel du peuple Ndebele.