mai 22, 2024

Zé Vaqueiro répond aux critiques pour avoir voyagé alors que son fils est en soins intensifs

SÃO PAULO, SP (FOLHAPRESS) – Le chanteur Zé Vaqueiro a été critiqué ces derniers jours pour s’être rendu à Fernando de Noronha en vacances alors que son fils de trois mois se trouve toujours à l’unité de soins intensifs (USI) de l’hôpital néonatal de Fortaleza. Dans une déclaration publiée sur Instagram stories mercredi (25), l’artiste a décidé de répondre aux critiques et de clarifier la situation.

« Ce que j’ai à dire sur ces critiques, c’est que nous comprenons que les personnes extérieures ne savent pas exactement ce que nous ressentons, ni que Daniel et Nicole nous ont demandé ces jours-ci d’être ensemble et de nous renforcer », a commencé la chanteuse.

Il a rappelé qu’au cours des six derniers mois, la famille s’est consacrée sans relâche aux soins de leur plus jeune enfant, qui est né avec une maladie congénitale connue sous le nom de syndrome de Patau. « Le résultat est ce que les médecins ont appelé un miracle. Notre Arthur est un guerrier et devient plus fort chaque jour. Nous prions pour que cette amélioration se poursuive afin qu’il puisse vivre aux côtés de ses petits frères et sœurs », a-t-elle déclaré.

Les parents d’Arthur ont souligné que toute l’attention et le dévouement de la famille étaient dirigés vers leur fils, qui est toujours en soins intensifs. « Arthur a suivi son traitement accompagné de sa grand-mère, avec le soutien de toute notre famille, de nos amis et de la meilleure équipe hospitalière possible. Nous rentrons maintenant à la maison après avoir donné à nos deux autres enfants la joie de fêter l’anniversaire de leur mère, la plus forte de l’univers ».

Zé Vaqueiro et Ingra Soares ont assuré qu’Arthur recevait le meilleur traitement possible et qu’il était pris en charge par une équipe multidisciplinaire. Le chanteur a également tenu à exprimer sa profonde gratitude au personnel de l’hôpital, qui lui a permis de passer du temps avec son fils, même lorsqu’il est en tournée pour son travail, et qui accompagne la vie quotidienne d’Ingra à l’hôpital. « La victoire est devant nous ! J’y crois », a conclu Zé Vaqueiro, partageant sa foi et son espoir dans les progrès continus de son fils.

Le bébé, né le 24 juillet, a été admis en soins intensifs en raison d’une malformation congénitale résultant du syndrome de la trisomie 13. Zé Vaqueiro et Ingra sont également parents de Daniel, 3 ans, et de Nicole, 13 ans.

Lire aussi : Munik Nunes, championne du BBB 16, annonce sa grossesse