avril 20, 2024

Sikêra Jr oblige RedeTV ! à rendre compte de son programme devant un tribunal après avoir été licencié

ARACAJU, SE (FOLHAPRESS) – Le présentateur Sikêra Jr, 56 ans, a obtenu une décision de justice obligeant RedeTV ! à présenter les comptes de facturation du programme Alerta Nacional, qu’il a animé jusqu’en avril dernier. Sikêra et son avocat ont intenté une action en justice pour rupture de contrat.

Le rapport a eu accès à la décision dans l’affaire, qui est devant le 22e tribunal civil de la Cour de justice de São Paulo (TJ-SP). La décision a été prise par le juge Mario Chiuvite Júnior, qui a entendu l’affaire. Le juge a également ordonné à un expert comptable indépendant d’analyser les documents des parties.

Le juge a formulé un certain nombre de demandes et a ordonné que la relation entre Sikêra et RedeTV ! soit analysée de manière plus approfondie. Parmi les points abordés figurent la durée du contrat et l’existence d’une amende contractuelle pour mettre fin à la relation.

Sikêra et sa défense affirment que l’accord avec RedeTV ! court jusqu’en 2027. Le radiodiffuseur affirme qu’il n’a jamais signé un contrat aussi long et qu’il existait des dispositions permettant de rompre l’accord sans payer l’amende, estimée à 17 millions de R$.

« J’ai établi comme points litigieux : la validité du contrat de partenariat pour la production d’un programme de télévision et d’autres accords conclus par les parties, figurant sur la grille nationale du diffuseur, la répartition des revenus entre les parties contractantes, la facturation et le transfert des revenus, également par rapport aux amendements contractuels signés, l’existence ou non d’une responsabilité antérieure de RedeTV ! à cet égard jusqu’à ce que le contrat en question soit en vigueur, ainsi que d’autres aspects », a écrit le juge.

L’avocat de Sikêra Jr, Rannieri Lopes, a confirmé l’information. RedeTV ! a refusé de commenter l’affaire.

Succès sur les médias sociaux et dans les programmes de la police locale, Sikêra a été engagé en 2019 sur la vague Bolsonaro sur laquelle RedeTV ! a surfé. Il a fait ses débuts avec de bons chiffres, battant même Band un jour à São Paulo, et a obtenu des cotes d’écoute respectables dans des capitales comme Brasília (DF) et Recife (PE).

Mais la pandémie et le soutien à l’ex-président Bolsonaro, ainsi que les remarques homophobes qui lui ont valu d’être poursuivi en justice, ont terni son image. L’émission a quitté l’antenne avec un score de 0,5 points, bien en deçà de ce qu’elle avait fait par le passé.

Dans une interview donnée en mai, Sikêra Jr a déclaré que son départ de RedeTV ! était dû à la défaite de Jair Bolsonaro aux élections. « Cela y est certainement pour quelque chose. Je n’ai jamais caché ma position politique et je continuerai à le faire », a-t-il déclaré. M. Sikêra ne travaille toujours que pour TV A Crítica, une chaîne basée à Manaus (AM) qui s’est étendue à d’autres capitales.