avril 20, 2024

Paul McCartney affirme que la présence de Yoko Ono sur les enregistrements des Beatles était une « interférence ».

SÃO PAULO, SP (FOLHAPRESS) – Paul McCartney s’est souvenu de la période de l’histoire des Beatles où John Lennon invitait sa femme, Yoko Ono, en studio. Dans un nouvel épisode de son podcast « McCartney : A Life in Lyrics », le musicien de 81 ans a évoqué les sentiments du groupe à l’égard d’Ono, aujourd’hui âgée de 90 ans, qui les rejoignait pendant le processus d’enregistrement.

McCartney a expliqué que cela s’était produit à une époque où le groupe était « sur le point de se séparer » pendant l’enregistrement de « The White Album » (1968).

« John et Yoko s’étaient mis ensemble et cela devait avoir un effet sur la dynamique du groupe », a déclaré McCartney. « Des choses comme le fait que Yoko se trouvait littéralement au milieu de la session d’enregistrement étaient quelque chose que nous devions gérer », a-t-il ajouté. « L’idée était que si John voulait que cela se produise, alors cela devait se produire. Il n’y avait aucune raison de ne pas l’autoriser ».

La chanteuse a expliqué que les membres du groupe n’ont pas fait d’histoires à propos de sa présence. « Mais en même temps, je pense qu’aucun d’entre nous n’aimait ça. Cela interférait avec l’environnement de travail. Nous avions une façon de travailler (…). Comme nous n’étions pas très conflictuels, je pense que nous l’avons accepté et que nous sommes passés à autre chose.

McCartney a expliqué qu’en fin de compte, pour les Beatles, passer du temps en studio faisait partie de leur travail.

C’était l’idée des Beatles, et c’était aussi une chose pratique et directe : « C’est ce que nous faisions pour vivre » », a-t-il déclaré. « Nous étions les Beatles. Cela signifiait que si nous n’étions pas en tournée, nous enregistrions. Et si nous enregistrions, nous écrivions ».

McCartney garde un souvenir ému de son défunt ami, tué par balle devant son appartement de Manhattan le 8 décembre 1980, à l’âge de 40 ans. En début de semaine, le musicien a rendu hommage à Lennon à l’occasion de son 83e anniversaire.

« Je célèbre l’anniversaire de mon merveilleux ami et collaborateur, @johnlennon », a-t-il écrit sur Instagram, en se faisant appeler « Paul ».