avril 20, 2024

La mère d’Alok, qui avait participé à la création d’un festival en Israël, parle de l’attentat

SÃO PAULO, SP (FOLHAPRESS) – La DJ Ekanta Jake, mère d’Alok et de Bhaskar et l’une des fondatrices du festival de musique électronique Universo Paralello, s’est dite dévastée par la nouvelle des centaines de morts survenues lors du festival en Israël le week-end dernier.

Le festival de musique électronique, qui se tenait dans le sud du pays, à moins de 20 kilomètres de la bande de Gaza, a été interrompu par des attaques terroristes du groupe islamique Hamas samedi (7). Les équipes de secours ont trouvé au moins 260 corps sur le site.

« De tels événements inhumains m’ont profondément attristé. Je suis dévastée par tout ce qui se passe en Israël », a écrit Ekanta. « Je n’ai pas de mots pour décrire la douleur de voir tant d’entre nous tués, kidnappés, torturés. Quelle tristesse ! Quelle tragédie ! »

« Toutes mes prières pour les disparus, pour les habitants de la région qui sont victimes de cette guerre et pour leurs proches qui sont confrontés à une grande douleur en ce moment.

Ekanta Jake a participé à la création du festival Universo Paralello avec son ex-mari, Juarez Petrillo – DJ Swarup, père de ses enfants et actuellement responsable de l’édition brésilienne du festival. Ekanta travaille pour la société qui organise la version nationale de la fête, en organisant la programmation et en choisissant les artistes qui participeront à l’événement.

Swarup s’est également produit lors de l’édition israélienne, produite par la société étrangère Tribe of Nova.

Lire aussi : Alok pleure les attentats à la bombe en Israël et s’exprime sur la disparition de son père