avril 20, 2024

La bande perd en justice et doit payer 1,2 million de BRL à la SBT dans l’affaire Danilo Gentili

SÃO PAULO, SP (FOLHAPRESS) – Les tribunaux ont décidé que Rede Bandeirantes devait payer 1,2 million de R$ à SBT en frais de justice. Le montant doit être déposé sur un compte judiciaire, étant donné qu’un appel est toujours en cours d’analyse. L’information a été rapportée par la chronique de Rogério Gentile dans UOL.

Contactée par le rapport, Bandeirantes a déclaré qu’elle ne commentait pas les procédures judiciaires dans lesquelles elle est impliquée.

En 2014, Bandeirantes a intenté une action en justice contre le radiodiffuseur de Silvio Santos, l’accusant d’avoir « séduit » Danilo Gentili d’une manière contraire à l’éthique afin que le présentateur rompe son contrat actuel avec Bandeirantes et aille à SBT, où il a toujours l’émission The Noite with Danilo Gentili.

À l’époque, Gentili avait déclaré avoir reçu une offre « irréfutable » de SBT. Selon Band, le concurrent n’a pas respecté le code d’éthique de la radiodiffusion brésilienne, qui considère comme un comportement contraire à l’éthique la sollicitation d’artistes sous contrat.

« Il était très facile pour SBT d’engager les membres de la société concurrente et de copier leur programme respectif alors qu’il a déjà un public et des téléspectateurs grâce au travail de Band et à la proéminence du programme sur Band », a déclaré le radiodiffuseur au tribunal, selon la chronique.

Pour sa défense, SBT a fait valoir que l’on ne peut pas condamner des personnes qui cherchent d’autres employeurs. Band veut « posséder » ses artistes ! En plus de vouloir éliminer la concurrence avec un monopole sur les programmes, elle veut s’approprier la vie professionnelle de son ‘casting' », a écrit la chaîne de Silvio Santos aux tribunaux.