juin 21, 2024

Je vous mets au défi de prouver que j’ai pris un centime, déclare la veuve de Chico Anysio à propos du litige sur l’héritage.

SÃO PAULO, SP (FOLHAPRESS) – La veuve de Chico Anysio affirme que, malgré la longue bataille juridique autour de l’héritage de l’acteur, elle souhaite être réunie avec ses enfants. Malga di Paula a été mariée à Chico pendant 15 ans, jusqu’à sa mort en 2012.

Ce dimanche 23, dans une interview accordée à Domingo Espetacular (Record), elle a déclaré qu’elle voulait la preuve qu’elle avait volé un seul centime et a réaffirmé qu’elle n’avait rien reçu de l’héritage laissé par l’acteur.

« Je défie quiconque de prouver que j’ai pris un centime. J’ai été exécuteur testamentaire pendant des années, et à aucun moment je n’ai eu l’occasion de m’exprimer. Les gens disent que je n’ai pas été efficace, je suis d’accord. Je n’ai pas eu la bonne assistance juridique », a-t-il déclaré.

Mme Malga a également déclaré qu’elle considérait les huit enfants de son défunt mari comme sa famille et qu’elle les aimait toujours. Après la dispute, elle a essayé de les contacter, mais en a été empêchée par les avocats.

« Ils n’ont pas voulu le faire parce qu’ils ont dit que leur avocat ne voulait pas qu’ils me parlent. Si je leur avais parlé correctement, j’aurais renoncé à l’héritage ».

En août dernier, Nizo Neto, l’un des héritiers de Chico, a déclaré que son père ne lui avait laissé aucun bien matériel, hormis des documents personnels.

« C’est très étrange que ce type n’ait rien laissé de matériel. (C’est) l’incompétence de l’administration. On l’a beaucoup volé, c’est certain. Rien n’a été vérifié. Je n’ai rien vu. Il faisait confiance à tout le monde. C’était un très mauvais homme d’affaires ».

Lire aussi : Daniela Mercury embrasse Luísa Sonza et Ivete Sangalo : « Je suis très baisable ».