juillet 19, 2024

Iza nie que son nouvel album, « Afrodhit », soit un clin d’œil à son ex-mari et ancien producteur.

SÃO PAULO, SP (FOLHAPRESS) – Le nouvel album d’Iza, « Afrodhit », est déjà en pleine ébullition. Dans « Nuca Mais », le titre qui ouvre l’album, la chanteuse raconte une passion ratée avec dureté. Fraîchement sortie de son mariage avec le producteur Sérgio Santos, la chanteuse nie cependant que ce titre soit une réponse à son ex : « Ou rester pour la vie ou plus jamais / bague au doigt, doigt sur le billot, qui veux-tu tromper ?

La chanteuse a annoncé la fin de son mariage en octobre dernier. A l’époque, elle s’était contentée de dire qu’elle avait vécu une belle histoire d’amour et que son ex-mari était un homme incroyable.

Ce n’est pas ce qu’elle laisse entendre dans ses chansons. Dans « Tédio », le quatrième titre de l’album, Iza imprime à nouveau le sentiment d’amertume dans son timbre rauque, en disant qu’il n’y a pas de remède pour guérir une relation usée. « C’est si difficile d’oublier/ ce qu’on m’a dit de toi/ seulement maintenant je peux te voir, ennuyeux, gâté, si blasé/ il n’y a plus de médicament pour nous deux », dit-elle dans la chanson.

Mais Iza nie qu’il s’agisse d’un message à son ex : « Cet art parle plus de moi que d’autre chose. Passer par ces hauts et ces bas fait partie de la construction de notre personnalité. Je n’adresse cette chanson à personne en particulier ».

Elle admet néanmoins avoir chanté avec colère à dessein. « Dans la vie, nous ressentons de la frustration, de la douleur, de l’ennui, de la colère, de la débauche. Je suis passée par ces sentiments jusqu’à ce que je tombe à nouveau amoureuse. Je ne pouvais pas parler d’autre chose. C’est une explosion », explique-t-il.