mai 21, 2024

Evelyn Castro, de Porta dos Fundos, dit qu’elle a souffert d’une relation abusive : « J’ai eu une double vie ».

SÃO PAULO, SP (FOLHAPRESS) – Connue pour son travail d’humoriste sur la chaîne Porta dos Fundos, l’actrice Evelyn Castro a mis de côté l’amusement pour devenir sérieuse sur son profil de média social. Dans une vidéo, elle a donné des détails sur une relation qui lui a causé des problèmes.

Selon l’actrice, la relation s’est terminée il y a cinq mois. Cependant, chaque fois qu’ils se voyaient tous les deux, il y avait des disputes et il l’ignorait lorsqu’elle abordait un sujet sensible.

« Problèmes de distance. Nous sommes arrivés à la conclusion que cela ne marcherait pas. Après la rupture, qui s’est mal passée parce que nous ne nous parlions plus, j’ai appris que j’avais été trompée et que cette personne menait une double vie depuis le début », a-t-elle déclaré.

Selon son récit, elle s’est progressivement rendu compte qu’elle vivait une relation toxique. « Je me suis rendu compte que j’étais victime d’abus et de violences psychologiques. On m’ignorait trop parce que la personne n’aimait pas parler. Il n’y avait pas de dialogue. Je faisais des crises d’angoisse chez cette personne. J’étais toujours la folle », dit-elle.

Dans une autre partie de la vidéo, Evelyn raconte qu’elle a été laissée seule dans le métro et dans des restaurants, mais que le lendemain, il s’excusait et qu’elle acceptait : « Cela m’a causé beaucoup d’angoisse, parce que nous avions un temps programmé pour nous voir. Et il semblait que tout allait bien avec lui et que cela n’avait pas vraiment d’importance. Puis j’ai compris pourquoi. Il avait une double vie.

À la fin de son emportement, l’actrice affirme que toutes les femmes devraient parler de ce problème et remarquer les signes. « Nous n’avons pas à rester silencieuses face à toutes ces choses. C’est regrettable, c’est triste. C’est quelqu’un que j’admirais, même si elle a commis des violences psychologiques. Parce que les femmes se culpabilisent, j’ai accepté les choses ».