mai 18, 2024

A Fazenda 15 : Cariúcha, Sheherazade et Márcia Fu se battent dans le jeu de Ferra Peão

SÃO PAULO, SP (FOLHAPRESS) – L’ambiance s’est réchauffée dans la Fazenda 15 (Record), lors de l’émission de lundi (9), avec la présentation de la dynamique Ferra Peão. Les participants ont été invités à ressusciter le célèbre jeu de la sixième saison de l’émission de téléréalité, qui est très simple : chaque pion doit choisir le nom de l’adversaire qu’il veut « baiser », le justifier, prendre l’outil du brasero et marquer le nom du candidat sur un grand panneau.

Ensuite, bien sûr, les joueurs pouvaient se frapper les uns les autres. Dans les publicités, les plus grandes victimes sont Márcia Fu et Rachel Sheherazade, qui se disputent violemment.

La première intervention de l’ancienne volleyeuse est venue de Kally Fonseca, qui l’a accusée d’avoir « inventé des ragots » avec son nom. Márcia, pour sa part, a avoué qu’elle avait transmis une ligne de Jaquelline Grohalski à Kamila Simioni, mais qu’elle n’avait jamais parlé de Kally.

Par la suite, Jenny Miranda a convoqué Fu pour un nouveau duel, en formulant plusieurs critiques à l’égard de l’ancienne athlète : « Le masque ne dure pas longtemps et tu n’es plus toi depuis que tu es entrée. Tu as joué la pauvre ! ». Sa rivale a ensuite traité sa collègue de « pourrie ».

Ferra Peão a continué à s’enflammer après un désaccord entre Cariúcha et Rachel Sheherazade. « Vous avez voulu me faire passer pour une personne pleine de préjugés », a déclaré la journaliste, rappelant l’épisode où la chanteuse de funk l’avait accusée de racisme.

Une fois de plus, Cariúcha a insisté pour la critiquer et Rachel lui a dit : « Ne crache pas sur moi parce que tu pourrais être expulsée ! Avant cela, elle s’est confrontée à Cezar Black et a critiqué le fait qu’il soit éclipsé dans le jeu, tout en insistant sur le fait qu’il est là pour défendre les minorités. « La personne qui défend le plus les gays dans ce pays, c’est moi », s’est-elle écriée.

Lire aussi : Globo défend Mônica Waldvogel après avoir été critiquée pour avoir parlé des liens du PT avec le Hamas