février 23, 2024

Multigate étend ses activités de transfert de fonds en Afrique de l’Est

Après avoir obtenu des licences similaires au Nigéria et en Ouganda, la société de technologie de gestion de trésorerie s’apprête à étendre sa présence et ses opérations sur le continent africain.

Eghosa Nehikhare, directeur général de Multigate, a déclaré : « Alors que nous continuons à étendre nos activités en Afrique de l’Est, nous sommes ravis d’avoir obtenu l’autorisation réglementaire pour les transferts de fonds au Kenya, un marché clé pour notre présence régionale ».

Le dirigeant a exprimé sa gratitude à la Banque centrale du Kenya (CBK) pour cette approbation.

La Banque mondiale prévoit que les flux de transferts de fonds vers la région de l’Afrique subsaharienne augmenteront de 1,3 et 3,7 % en 2023 et 2024 respectivement.

La croissance des envois de fonds en 2022 a été principalement tirée par une solide croissance des envois de fonds dans six pays, dont le Kenya (8,5 pour cent à 4,1 milliards de dollars) et l’Ouganda (17,3 pour cent à 1,3 milliard de dollars).

Les envois de fonds vers le Nigeria, la plus grande économie et le pays le plus peuplé d’Afrique, ont représenté environ 38 % du total des envois de fonds vers l’Afrique. Ils ont augmenté de 3,3 pour cent pour atteindre 20,1 milliards de dollars.

M. Nehikhare a déclaré qu’alors que les parties prenantes naviguent dans la mise en œuvre de l’Accord de libre-échange continental africain (AfCFTA), il est crucial de reconnaître le rôle significatif que les applications commerciales basées sur les technologies financières peuvent jouer dans la promotion de l’intégration commerciale à travers le continent.

« Nous sommes ravis de contribuer à l’avancement de l’économie africaine et à l’amélioration du commerce régional et mondial des organisations africaines en fournissant des solutions de paiement transfrontalier à nos clients et partenaires au Kenya, en Ouganda et au Nigéria.

Multigate est présente au Canada, en Afrique subsaharienne et au Royaume-Uni.