juin 20, 2024

Le Zimbabwe a besoin de 5 millions de dollars pour augmenter sa production d’électricité  

La rénovation de la centrale thermique de Harare devrait permettre d’augmenter la production de 5 MW actuellement à environ 30 MW.

« Les 5 millions de dollars US nous permettront seulement de remettre en service l’autre turbine qui doit être réhabilitée », a déclaré l’ingénieur Nobert Matarutse, directeur général par intérim de la ZPC. Nobert Matarutse, directeur général par intérim de ZPC.

Il s’exprimait en marge d’une visite de la centrale par la Commission du portefeuille des affaires parlementaires sur l’énergie et le développement de l’électricité.

« Lorsque nous parlons de mettre en service l’ensemble de la centrale électrique, nous avons besoin de bien plus que cela. Ainsi, les 4,9 millions de dollars que nous avons partagés permettront d’obtenir environ 30 MW », a déclaré M. Matarutse.

Malgré les difficultés rencontrées par la centrale de Kariba South, la production d’électricité est restée stable, a-t-on appris auprès de la commission qui effectue une tournée nationale pour évaluer l’état de la production d’électricité au Zimbabwe.

Jusqu’à présent, la commission a visité les deux centrales de Harare et de Kariba.

La centrale hydroélectrique de Kariba aurait produit 600 MW cette année, contre une moyenne de 400 à 500 MW.

Joel Gabuza, président de la commission de l’énergie et du développement de l’électricité, fait le point sur la situation.

Il a indiqué que Kariba South avait trois générateurs en panne.

« Pour que ces trois générateurs soient remis en service, ils ont besoin de pièces de rechange et les réparations coûtent très cher, certaines de ces pièces étant importées d’autres pays. Il faudra également des mois pour que ces problèmes soient résolus », a déclaré le législateur.

Le Zimbabwe a été confronté à des pannes d’électricité pendant la majeure partie des deux dernières décennies.