mai 22, 2024

L’Afrique du Sud va enquêter sur la manière dont les géants de la technologie tirent profit des reportages d’actualité

La prévalence des plateformes en ligne n’a pas seulement modifié le lectorat, elle a également soulevé des questions sur l’équité du partage des profits publicitaires.

Joe Hamman, directeur de Novus Group Media Monitoring, souligne qu’à mesure que le paysage médiatique évolue, il est essentiel, pour une presse saine, de veiller à ce que l’accès aux recettes publicitaires soit équitable. Cette enquête, dit-il, pourrait ouvrir la voie à des modèles de financement des médias plus durables.

Ce qui est également en jeu, c’est la qualité et la diversité de l’information. La concurrence entre les organes d’information se traduit par une tendance inquiétante à l’appât du clic. Cela peut nuire aux reportages approfondis et au journalisme d’investigation. « Le système de revenus privilégie désormais l’engagement des utilisateurs au détriment des faits. Cela peut entraîner une baisse de la qualité de l’information, et parfois même favoriser la diffusion de fausses nouvelles », note M. Hamman.

L’enquête devrait examiner le pouvoir de négociation entre les créateurs d’informations et les géants du numérique. Les plateformes qui regroupent les informations ont modifié la manière dont le contenu est obtenu et évalué, leurs algorithmes jouant un rôle important dans ce que voient les consommateurs d’informations. L’influence de ces plateformes sur le trafic de renvoi vers les sites web d’information est également une préoccupation sérieuse, qui pourrait affecter le mode de financement et de fonctionnement des salles de rédaction.

L’enquête sud-africaine s’inscrit dans le cadre d’une vague d’examens et de mesures réglementaires au niveau international, reflétant les efforts récents de l’UE pour réglementer les marchés numériques.

« Il s’agit d’un moment critique pour l’industrie des médias », déclare M. Hamman. « Les conclusions et les recommandations de la commission pourraient entraîner les changements nécessaires pour protéger l’intégrité et la viabilité des médias d’information dans les années à venir.

L’essentiel à retenir : À mesure que le paysage médiatique évolue, il est essentiel, pour une presse saine, de veiller à ce que l’accès aux recettes publicitaires soit équitable.