juin 20, 2024

Martinez rêve d’un doublé Coupe du monde/Ligue des champions – Monde – Sports

Lautaro Martinez

Lautaro Martinez de l’Inter Milan frappe le ballon lors d’une séance d’entraînement au stade olympique Ataturk d’Istanbul, Turquie, vendredi 9 juin 2023. Manchester City et l’Inter Milan effectuent leurs derniers préparatifs avant leur affrontement en finale de la Ligue des champions samedi soir. Photo : AP

Le joueur de 25 ans sera associé à Edin Dzeko ou Romelu Lukaku en attaque pour affronter Manchester City à Istanbul en tant qu’outsider.

Martinez, qui vient de se marier, est en pleine forme avant la finale de samedi, avec 11 buts lors de ses 13 derniers matches, ce qui a permis à l’Inter de s’assurer une place dans le top 4 de la Serie A, de remporter la Coupe d’Italie et de se qualifier pour le plus grand match du football de club.

L’homme que l’on surnomme « le Taureau » est impatient de célébrer une nouvelle victoire majeure dans ce qui a été une campagne extrêmement positive, avec 28 buts toutes compétitions confondues et trois trophées à son palmarès.

« Je pense qu’elles (la Coupe du monde et la Ligue des champions) sont les deux finales les plus importantes que vous puissiez jouer, la seule chose qui change est le maillot que vous portez », a déclaré Martinez aux journalistes.

« Les sensations sont les mêmes, tout comme l’envie d’y arriver. C’est le résultat de notre travail tout au long de l’année. Nous sommes en finale et nous devons être prêts pour les supporters et le club.

« Nous savons que Manchester City est une équipe très difficile à affronter en raison de ses qualités individuelles et collectives. Nous sommes prêts à travailler dur et à contrer ce qu’ils peuvent faire pour nous donner un avantage.

« Il y a six mois, je jouais la Coupe du monde et maintenant j’affronte Manchester City en finale de la Champion League. Je suis ravi de la façon dont cette saison s’est déroulée, de ce que j’ai fait et j’espère que nous pourrons la terminer de la meilleure façon possible.

Hakan Calhanoglu rêve de soulever le trophée de la Ligue des champions sur son terrain, car le capitaine turc est prêt à débuter dans l’entrejeu de l’Inter.

Le joueur de 29 ans deviendra le premier joueur turc à remporter la plus prestigieuse des compétitions européennes si l’Inter surprend le grand favori City.

Il sera opposé au milieu de terrain allemand Ilkay Gundogan, descendant d’immigrés turcs qui a choisi de représenter son pays natal.

« Je suis très heureux et fier de jouer la finale dans mon pays d’origine. Je suis sûr que mon pays et mon peuple sont derrière moi, et j’espère qu’en tant que joueur turc, je pourrai soulever le trophée », a déclaré Calhanoglu.

« C’est un match spécial, jouer à Istanbul est différent pour moi. J’aimerais profiter de ce moment parce qu’il ne se représentera peut-être jamais.

« Je sais que mon peuple est avec moi… Je pense que c’est plus important pour eux que je gagne qu’Ilkay car je serais le seul joueur turc à remporter la Ligue des champions ».