février 4, 2023

Agnelli déclare que quitter la Juventus « n’est pas facile » et défend le club – World – Sports

Le président de la Juventus Andrea Agnelli. AFP

Agnelli, dont le règne de 12 ans a apporté une foule de trophées aux géants turinois, a déclaré que les allégations contre le club n’étaient « pas justifiées », mais a dit qu’il partait pour éviter de compliquer davantage la situation.

La décision de démissionner avec le reste du conseil d’administration en novembre « n’a pas été une décision facile pour moi », a-t-il déclaré, disant qu’il a « toujours aimé ce club » et a travaillé « aussi dur que possible » pour son succès.

« Cependant, c’est une décision que j’ai prise en toute conviction et en toute sérénité », a-t-il ajouté.

Quelques jours seulement après leur démission, les procureurs de Turin ont demandé des procès pour Agnelli et 11 autres personnes pour des irrégularités financières présumées, y compris dans le transfert et les prêts de joueurs, selon les rapports.

A l’origine, 15 personnes étaient visées par l’enquête, ont déclaré les procureurs à l’AFP.

« Je suis personnellement, ainsi que tous les membres de notre conseil d’administration, fermement convaincu que le club a bien fonctionné pendant ces années et que les remarques soulevées contre nous ne sont pas justifiées », a déclaré Agnelli, selon une version anglaise de son discours publiée par le club.

Il a ajouté : « Néanmoins, la société devra continuer sur la voie empruntée afin de protéger les intérêts du club et de démontrer ses bonnes et légitimes raisons à chaque endroit. »

« Pour cette raison (…) il convient de prendre du recul » afin d’éviter une situation où les événements seraient influencés par sa présence, a-t-il déclaré.

« La Juventus, par conséquent, passe avant tout et tout le monde ».

Pendant une période sous Agnelli, la Juventus a été rétablie comme l’une des meilleures équipes d’Europe.

Cependant, sa série de neuf titres de champion consécutifs a pris fin en 2021, tandis que ses finances ont longtemps été dans le rouge.

Les actionnaires — dirigés par Exor, contrôlé par la famille Agnelli — ont approuvé mardi des pertes révisées pour la saison 2021/22 de 239,3 millions d’euros (255 millions de dollars).

C’est la cinquième série consécutive de comptes annuels dans le rouge.

Les actionnaires doivent se réunir à nouveau le 18 janvier pour désigner un nouveau conseil d’administration dirigé par Gianluca Ferrero, un Turinois qui a dirigé la marque de café Lavazza et qui bénéficie de la confiance du président d’Exor, John Elkann, le cousin d’Andrea Agnelli.

(Pour plus d’informations et de mises à jour sur le sport, suivez Ahram Online Sports sur Twitter à l’adresse suivante @AO_Sports et sur Facebook à AhramOnlineSports.)