janvier 30, 2023

Ramaphosa assure l’Afrique du Sud de la fin des délestages  

Il écrivait dans sa première lettre hebdomadaire de l’année, lundi, au milieu d’une nouvelle vague de coupures de courant.

« C’est pourquoi nous utilisons tous les moyens à notre disposition, en faisant appel à toutes les ressources dont nous disposons, afin de rétablir le réseau électrique de toute urgence », a déclaré M. Ramaphosa.

Il a présenté les mesures prises par le gouvernement et la compagnie d’électricité pour mettre fin aux délestages.

Une équipe d’experts indépendants effectue un diagnostic des problèmes des centrales électriques peu performantes et prend des mesures pour améliorer les performances des centrales.

Six centrales électriques ont été identifiées pour faire l’objet d’une attention particulière au cours des prochains mois afin de récupérer des capacités supplémentaires.

Eskom travaille également à la connexion de l’unité 5 de Kusile au réseau d’ici septembre de cette année.

Le président a déclaré qu’Eskom avait importé 300 MW de capacité des pays voisins.

Des négociations sont en cours pour obtenir 1 000 MW supplémentaires.

Eskom s’efforce également d’acheter l’électricité excédentaire des entreprises ayant une capacité de production disponible pour une période de trois ans, selon M. Ramaphosa.

Le gouvernement a signé des accords pour 25 projets dans le cadre du programme d’énergie renouvelable. Ceux-ci devraient ajouter 2 800 MW de nouvelle capacité.

« Nous avons réduit la paperasserie et rationalisé les processus réglementaires, en réduisant les délais pour les autorisations environnementales, l’enregistrement de nouveaux projets et les approbations de connexion au réseau », a déclaré M. Ramaphosa.

Les panneaux solaires installés sur les toits des maisons et des entreprises constituent une autre source importante de nouvelles capacités de production, a-t-il ajouté.

Dimanche, Eskom a prévu que l’Afrique du Sud serait placée en phase permanente de délestage de niveau 2 ou 3 pour les deux prochaines années.

« Cette mesure sans précédent prise par Eskom continuera à faire peser un lourd fardeau sur l’économie et nos citoyens », a déclaré Kevin Mileham, ministre fantôme des ressources minérales et de l’énergie de l’Alliance démocratique.