avril 20, 2024

Luisa Mell met en place un groupe de travail pour aider les Brésiliens ayant des animaux de compagnie en Israël

SÃO PAULO, SP (FOLHAPRESS) – La militante pour la protection des animaux Luisa Mell s’est rendue sur les réseaux sociaux pour demander de l’aide à ceux qui connaissent des Brésiliens piégés dans la guerre d’Israël et qui ne peuvent pas rentrer au Brésil avec leurs animaux de compagnie.

Selon elle, il existe un contact direct entre elle et le gouvernement israélien pour que ces personnes puissent embarquer avec leurs animaux, mais il faut davantage d’informations pour qu’elles puissent obtenir un vol de retour.

« Je suis en contact avec le gouvernement israélien, j’ai besoin de savoir s’il y a des Brésiliens qui ne peuvent pas embarquer avec leurs animaux. Si vous connaissez quelqu’un, j’en ai besoin rapidement », a déclaré Luisa, qui est juive.

Beaucoup d’entre eux ont atterri au Brésil sur des vols de la FAB (l’armée de l’air brésilienne), mais il y en a qui essaient de prendre des vols commerciaux. « J’ai besoin du numéro de vol, du nom, de la taille de l’animal et de la date pour les transmettre à une militante qui est en contact avec moi. Elle a même des membres de sa famille qui ont été kidnappés et elle essaie toujours de m’aider », a-t-il déclaré.

Le premier groupe de Brésiliens rapatriés d’Israël est arrivé à Brasilia à l’aube du mercredi (11) et a provoqué un vent de panique, mais s’est montré soulagé d’être rentré chez lui sain et sauf.

Le vol de la FAB (Force aérienne brésilienne) a rapatrié 211 citoyens qui avaient demandé l’aide du gouvernement brésilien pour quitter Israël après les attaques du groupe terroriste Hamas samedi dernier (7) – le pays du Moyen-Orient traverse actuellement le conflit le plus grave depuis des décennies.

Lire aussi : Mia Khalifa licenciée après une controverse sur son soutien à la Palestine