janvier 30, 2023

Les dérapages du PSG donnent une lueur d’espoir aux rivaux de la Ligue 1 – Monde – Sports

Kylian Mbappe du PSG botte le ballon pendant le match de Ligue 1 de football entre Rennes et le Paris Saint-Germain au stade du Roazhon Park, dimanche 15 janvier 2023 à Rennes, dans l’ouest de la France. AP

Au début de la saison, la question était de savoir si le PSG de Lionel Messi, Kylian Mbappe et Neymar pouvait rester invaincu toute la campagne en championnat.

Le PSG a été invaincu lors de ses 16 premiers matchs, mais cette série a pris fin lorsqu’il a rencontré son plus proche adversaire, Lens, le jour de l’an.

Alors que Messi était encore en pause après la Coupe du monde, le PSG s’est fait surprendre dans une atmosphère intimidante dans le grand nord de la France et a perdu ce match 3-1.

Dimanche, le PSG a subi une deuxième défaite consécutive à l’extérieur, s’inclinant 1-0 sur le terrain de Rennes, lanterne rouge de la Ligue des champions, malgré la présence de Messi, Mbappé et Neymar pour la première fois depuis la Coupe du monde.

Lens et Rennes sont deux des clubs les mieux gérés de France et deux des équipes les plus fortes à domicile, donc perdre contre ces adversaires n’est pas une honte.

Mais c’est la manière dont le PSG a été battu qui est une source d’inquiétude pour l’entraîneur Christophe Galtier.

Son équipe n’a pas encore retrouvé la forme qui était la sienne avant la pause de la saison pour la Coupe du monde.

Un huitième de finale de la Ligue des champions contre le Bayern Munich se profile à l’horizon – le match aller à Paris aura lieu le 14 février.

« Si c’est une question de temps, alors c’est urgent. Nous pouvons trouver mille excuses, nos joueurs ont été dispersés un peu partout pendant des semaines. Mais la Coupe du monde est terminée maintenant », a déclaré Galtier après le match de dimanche.

La saison du PSG sera finalement définie par ce qui se passe en Europe, et une autre élimination de la Ligue des Champions en huitième de finale contre le Bayern — un an après avoir été éliminé par le Real Madrid au même stade — pourrait coûter très cher à Galtier.

Mais un parcours profond en Europe pourrait les rendre plus susceptibles de perdre des points en Ligue 1, comme en 2021 lorsqu’ils ont atteint les demi-finales de la Ligue des champions et manqué le titre national au profit de Lille.

C’était seulement la troisième saison depuis le rachat par les Qataris en 2011 où ils n’ont pas terminé champions.

– Lens et Marseille se lancent dans la course –

A mi-parcours de cette campagne, le PSG compte trois points d’avance sur Lens et cinq sur Marseille, qu’il doit encore affronter à l’extérieur.

Lens, dont le seul titre de champion remonte à 1998, a été remarquable cette saison sous la houlette de Franck Haise et a remporté 10 victoires consécutives dans son stade Bollaert, où les 38 000 spectateurs sont plus nombreux que la population de la ville elle-même.

Imprégnée de la tradition ouvrière d’une région houillère, Lens est à mille lieues des lumières et du glamour de Paris.

Le club dispose d’un budget modeste et a été contraint de vendre plusieurs joueurs clés lors de la dernière intersaison, mais il est un exemple brillant pour les autres équipes françaises de rang moyen de ce qui peut être réalisé.

Pendant ce temps, Marseille a mis derrière lui une douloureuse élimination de la Ligue des champions au début du mois de novembre et a remporté les six matchs de championnat joués depuis.

Sous la direction de l’entraîneur croate Igor Tudor, ils ont joué avec un niveau d’intensité et d’urgence lors de leur victoire du week-end contre Lorient qui contrastait fortement avec le PSG.

Ils ont déjà plus de points que l’équipe marseillaise de Marcelo Bielsa, qui était en tête du classement à mi-chemin de la saison 2014/15 avant de s’effondrer.

« Nous avons 42 points mais nous ne sommes que troisième », a déclaré Tudor.

« Cela signifie que deux autres équipes font du bon travail. Nous sommes à mi-chemin d’un marathon et nous verrons qui pourra le poursuivre. »