février 4, 2023

Le président du football français accusé de conduite inappropriée par un agent – Monde – Sports

FILE – Le président de la Fédération française de football (FFF) Noel Le Graet assiste à une conférence de presse à Paris, mercredi 2 mars 2016. Le président de la fédération française de football a présenté ses excuses lundi 9 janvier 2023. AP

Noel Le Graet a connu une semaine tumultueuse en France après avoir déclaré qu’il « ne pouvait pas moins se soucier » de l’avenir de Zinedine Zidane en tant qu’entraîneur, et la dernière accusation a conduit à des appels à sa démission mardi de la part du responsable du conseil d’éthique de la Fédération française de football.

Le dirigeant du football, âgé de 81 ans, a déjà fait l’objet d’accusations de harcèlement sexuel et la fédération française est la cible d’une enquête ordonnée par la ministre des Sports Amélie Oudea-Castera.

L’agent, Sonia Souid, 37 ans, a déclaré dans une interview au quotidien sportif L’Equipe que Le Graet a essayé à plusieurs reprises de l’approcher de 2013 à 17.

Elle a déclaré que, alors qu’elle souhaitait développer une relation d’affaires avec Le Graet pour promouvoir le football féminin, il était plus intéressé par le fait de laisser des messages sur sa boîte vocale tard dans la soirée pour l’inviter à boire du champagne.

Le ministre français des sports a ordonné une enquête sur la fédération en septembre après que l’organisme a déclaré qu’il allait porter plainte pour diffamation contre le magazine So Foot, qui a rapporté que Le Graet aurait harcelé plusieurs employées.

Le magazine français a publié une enquête de six pages citant des employés anonymes, anciens et actuels, ainsi que des SMS inappropriés que Le Graet aurait envoyés à ces femmes. So Foot a également décrit une culture toxique présumée au sein de la fédération.

Souid, qui a déclaré avoir rencontré Le Graet pour la première fois en 2013, a également déclaré à L’Equipe qu’il lui avait envoyé des SMS pour l’inviter à sortir ou lui dire qu’elle lui manquait. Souid a déclaré qu’il n’était jamais allé trop loin verbalement mais qu’il lui avait clairement fait comprendre qu’elle devait avoir des relations sexuelles avec lui pour faire avancer ses idées.

« Il ne m’a jamais regardé comme un agent mais comme un bonbon,«  dit Souid.

Souid a dit qu’elle a été blessée par l’attitude de Le Graet et qu’elle a pensé à mettre fin à sa carrière d’agent. A la question de savoir si Le Graet l’avait aidée professionnellement à un moment donné, Souid a répondu qu’il l’avait aidée à trouver le numéro de téléphone de l’entraîneur Corinne Diacre et qu’il avait essayé de l’aider à obtenir des billets d’avion en classe affaires pour la joueuse française Amandine Henry.

Patrick Anton, responsable du conseil d’éthique de la FFF, a publié une déclaration mardi demandant à Le Graet de quitter son poste.

« Nous demandons au président de la Fédération de se retirer de ses fonctions et donc de démissionner,«  dit le communiqué. « Nous avons besoin d’un leadership fort et serein, ce qui n’est malheureusement plus le cas.« 

En plus de son rôle au sein de la fédération française de football, Le Graet est également membre du Conseil de la FIFA depuis sa nomination par l’UEFA en mai 2019. Ce poste est rémunéré à hauteur de 250 000 dollars par an.

Le Graet est actuellement candidat à un nouveau mandat de quatre ans au sein du comité directeur de la FIFA. Le président de la fédération portugaise de football, Fernando Gomes, lui dispute le siège. L’élection aura lieu le 5 avril, lors de la réunion des pays membres de l’UEFA à Lisbonne.

La candidature de Le Graet doit passer un contrôle d’éligibilité et d’intégrité géré par la FIFA. Il peut se présenter à l’élection bien que l’UEFA impose une limite d’âge de 70 ans pour les candidats à son propre comité exécutif.