janvier 30, 2023

L’Atlético de Madrid bat Valladolid grâce à Griezmann – Monde – Sports

L’attaquant français de l’Atletico Madrid, Antoine Griezmann, célèbre le deuxième but de son équipe lors du match du championnat espagnol de football entre le Club Atletico de Madrid et le Real Valladolid FC au stade Wanda Metropolitano de Madrid, le 21 janvier 2023. AFP

L’attaquant néerlandais, signé vendredi en provenance du FC Barcelone, est entré en jeu en seconde période, mais la virtuosité d’Antoine Griezmann a permis aux hôtes de prendre le contrôle du Metropolitano.

L’attaquant français a offert une passe décisive à Alvaro Morata pour ouvrir le score et a ensuite inscrit le deuxième but lui-même.

Mario Hermoso a inscrit le troisième but sur un rebond après que sa tête sur un coup franc de Griezmann ait été détournée dans sa trajectoire.

Ces trois buts en l’espace de 11 minutes en première mi-temps ont permis à l’Atletico, quatrième, de prendre les points.

L’équipe de Diego Simeone a connu une saison difficile à la fois en championnat et en Europe, où elle a été éliminée, mais a remporté une deuxième victoire en sept matchs de championnat pour repartir dans la bonne direction.

Jeudi, ils affrontent le Real Madrid en quart de finale de la Copa del Rey, un derby important mais aussi leur dernière chance réaliste de remporter un trophée cette saison.

« Je suis très heureux, très satisfait de la performance de l’équipe », a déclaré Griezmann à DAZN.

« Nous avons bien travaillé depuis la Coupe du monde, en jouant avec intensité, en travaillant dur, en ayant des occasions devant, mais il nous manquait un but.

« C’est en grande partie ma faute, car j’avais des occasions mais je n’arrivais pas à les concrétiser. Ce but va beaucoup m’aider mentalement pour recommencer à marquer. »

Revigoré par le tirage au sort de la coupe et l’arrivée de Depay, l’Atletico a commencé brillamment.

Une superbe pichenette de Griezmann servait Morata, qui coupait et marquait au premier poteau.

Cinq minutes plus tard, Griezmann doublait l’avance de l’Atletico en reprenant un centre de Nahuel Molina.

Le troisième but d’Hermoso était validé après un long contrôle VAR et l’Atletico a laissé passer des occasions d’augmenter sa marge de victoire après la pause.

Angel Correa touchait les deux poteaux d’un seul coup, tandis que Yannick Carrasco était à deux doigts de marquer.

Cette victoire permet à l’Atletico de revenir à 10 points du leader Barcelone, bien qu’il ait joué deux matchs supplémentaires.

Les Catalans accueillent Getafe dimanche, tandis que le Real Madrid, deuxième, se déplace à l’Athletic Bilbao.

– Les prétendants du Real –

La Real Sociedad, troisième, a battu le Rayo Vallecano 2-0 plus tôt samedi pour revenir à 38 points du Real Madrid.

Les visiteurs ont ouvert le score à Vallecas après 15 minutes lorsque le meneur de jeu vétéran David Silva a servi l’attaquant norvégien Alexander Sorloth, qui a marqué.

L’attaquant compte désormais cinq buts lors de ses cinq derniers matches de championnat pour le club, contribuant à propulser La Real dans le haut du tableau.

Sans ses deux milieux de terrain Mikel Merino et Martin Zubimendi, respectivement blessés et suspendus, la Real Sociedad n’était pas au mieux de sa forme, mais elle a bien résisté aux attaques du Rayo.

Ander Barrenetxea doublait l’avance de l’équipe basque à la 36e minute d’une belle finition sur un corner qui lui était adressé au second poteau.

C’était la première titularisation de l’attaquant de 21 ans depuis une grave blessure aux ischio-jambiers en janvier 2022.

« Cela ne nous conduira pas à faire l’erreur de nous relâcher, il y a un long chemin à parcourir, nous ne sommes même pas encore à mi-chemin », a déclaré l’entraîneur Imanol Alguacil.

« Pour l’instant, c’est vrai que nous avons fait un bon début, mais il faut que cela continue, sinon cela ne sert à rien ».

Plus tôt, l’Espanyol s’est imposé 1-0 face au Real Betis.