février 5, 2023

Lampard limogé de son poste de patron d’Everton – Monde – Sports

Lampard a été engagé par Everton pour remplacer Rafael Benitez en janvier 2022, mais l’ancien entraîneur de Chelsea part avec une équipe qui végète à la 19e place du classement.

Everton s’est incliné 2-0 sur le terrain de West Ham, l’équipe reléguée, samedi – une neuvième défaite sur les 12 derniers matches de Premier League, qui les laisse à égalité de points avec la lanterne rouge Southampton.

Le propriétaire d’Everton, Farhad Moshiri, avait déjà offert son soutien public à Lampard.

Mais la reddition timide à West Ham a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase pour Moshiri, qui était présent au match pour voir Everton pour la première fois en 14 mois.

Après plusieurs heures d’informations selon lesquelles Lampard avait été licencié, Everton a finalement confirmé le départ de l’homme de 44 ans lundi soir.

« L’Everton Football Club peut confirmer que Frank Lampard a quitté son poste de manager de l’équipe première senior masculine aujourd’hui », selon un communiqué du club.

« Tout le monde à Everton aimerait remercier Frank et son équipe d’entraîneurs pour leur service pendant ce qui a été une période difficile de 12 mois.

« L’engagement et le dévouement de Frank et de son équipe ont été exemplaires tout au long de leur passage au club, mais les récents résultats et la position actuelle en championnat ont nécessité la prise de cette décision difficile.

« Nous souhaitons à Frank et à toute l’équipe de l’arrière-boutique beaucoup de succès pour leur avenir dans le football.

« Le club a commencé le processus de recrutement d’un nouveau manager et fournira des informations sur la nomination en temps voulu. »

Paul Tait et Leighton Baines s’entraîneront jusqu’à ce qu’un nouveau manager soit nommé. Le prochain match d’Everton aura lieu le 4 février contre Arsenal, leader de la Premier League.

Everton s’est senti obligé d’agir sur l’avenir de Lampard alors qu’il se bat pour éviter de jouer en dehors de l’élite pour la première fois depuis 1954.

Lampard est arrivé à Everton il y a 12 mois alors que l’équipe se morfondait à la 16e place et l’ancien milieu de terrain de Chelsea et d’Angleterre semblait initialement être une nomination judicieuse, aidant le club du Merseyside à éviter la relégation.

Encouragés par le soutien fervent de leurs fans à Goodison Park, les Toffees ont évité la descente en remportant trois de leurs six derniers matches de championnat, dont un succès spectaculaire 3-2 contre Crystal Palace qui a préservé leur statut de première division.

Mais Everton est désormais à la recherche de son huitième entraîneur permanent en moins de sept ans, Lampard n’ayant pas réussi à poursuivre sur la lancée de cette fin de saison réussie.

Signe de l’agitation qui entoure Everton, les directeurs du club ont reçu l’ordre, au début du mois, de ne pas se rendre à Goodison Park en raison de risques de sécurité.

Lampard n’a gagné que 12 de ses 44 matches à la tête d’Everton, toutes compétitions confondues.

L’ancien entraîneur de Burnley, Sean Dyche, l’ex-entraîneur de Leeds, Marcelo Bielsa, et l’ancien entraîneur de West Ham, David Moyes, font partie des candidats potentiels pour remplacer Lampard, selon les bookmakers.

L’entraîneur d’Al-Ittihad, Nuno Espirito Santo, anciennement des Wolves, et l’ex-attaquant d’Everton Wayne Rooney, aujourd’hui à la tête du club de MLS DC United, ont également été cités comme des candidats possibles.

Handicapé par la vente de l’attaquant brésilien Richarlison à Tottenham en fin de saison, Everton n’a remporté que trois victoires en 20 matches de championnat cette année, dans un contexte de colère croissante des supporters.

Il y a eu de nombreuses protestations contre le conseil d’administration et Lampard lors des derniers matchs.

Les supporters ont organisé un sit-in après la récente défaite contre Southampton. Le défenseur d’Everton Yerry Mina et son coéquipier Anthony Gordon ont été confrontés à des fans lorsqu’ils ont quitté Goodison Park en voiture.

En réponse au licenciement de Lampard, le groupe de supporters d’Everton « NSNOW » a appelé Moshiri à « arrêter la pourriture ».

« Rien ne raconte mieux l’histoire de la mauvaise gestion d’Everton sous le propriétaire et le conseil d’administration actuels que le fait que nous devons maintenant nommer notre huitième manager « permanent » depuis 2016″, indique le communiqué.

« Le chaos et le dysfonctionnement au sein de la direction d’Everton nous ont mis dans cette position. Le propriétaire doit prendre des mesures urgentes et radicales pour arrêter la pourriture. Ou vendre à quelqu’un qui le fera. »