Accueil / A la une / Kankan: Deux présumés vendeurs de chanvre indien arrêtés

Kankan: Deux présumés vendeurs de chanvre indien arrêtés

Deux présumés vendeurs de chanvre indien, ont été présentés à la presse ce mardi 26 février, par le commissaire central de police de Kankan. Ils ont été appréhendés en possession de 12 kg de chanvre indien, le week-end dernier.

Il s’agit d’un couple, Sékouba Traoré alias « Sobako » et sa petite amie Maimouna Condé arrêtés au quartier Gare. La jeune femme a nié toute implication dans cette affaire.

« Sobako est mon copain, nous vivons ensemble depuis 8 ans, je dors chez lui et je sais qu’il vend et consomme la drogue. Quant à moi, je fume la cigarette mais pas la drogue, mais je ne savais pas qu’il détenait une telle quantité avec lui dans la chambre« , affirme Maimouna Condé.

Un témoignage soutenu par son ami, Sékouba Traoré, qui dit être seul dans cette affaire de drogue.

« Ils sont venus nous arrêtés mais ma copine elle, elle ne savait pas que je détenais cette quantité de drogue avec moi. Quand ils venaient nous arrêter, elle dormait donc, elle n’a rien à avoir avec ça« , avoue Sékouba.

Pour sa part, le colonel Abdoulaye Sanoh, le commissaire central de police de Kankan, prévient que la chasse aux malfaiteurs est désormais ouverte à Kankan, pour débarrasser la ville des bandits.

« Ce sont ces gens qui sont en train de créer une situation de panique au niveau de la ville. Tous ces délinquants et grands voleurs, il faudrait qu’ils soient dans un état second pour commettre les forfaitures. Nous avons déclenché une stratégie pour arrêter tous les grands bandits et vendeurs de drogue, afin que la cité vive en paix« , prévient-il.

Les deux accusés seront déférés ce mardi 26 février, devant le tribunal de première instance de Kankan.

Mamady Doumbia

à voir aussi

Dansa Kourouma vole dans les plumes du préfet de Kankan Aziz Diop

Depuis sa sortie controversée chez nos confrères d’Espace FM, les réactions se multiplient pour condamner …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*