Accueil / A la une / Nicolas Sarkozy chez Alpha Condé pour la résolution de l’affaire Beny Steinmetz

Nicolas Sarkozy chez Alpha Condé pour la résolution de l’affaire Beny Steinmetz

Nicolas Sarkozy n’est plus aux affaires en France certes, mais il n’est pas pour autant oisif. Car l’ancien président français s’est mué en homme d’affaires. Et à ce titre, il vient de rencontrer Alpha Condé pour la résolution de l’affaire Beny Steinmetz.

Nicolas Sarkozy fait la cour à Alpha Condé pour Beny Steinmetz
L’affaire remonte à plus d’une décennie, mais elle a connu son pic en décembre 2016. Beny Steinmetz, riche diamantaire israélien, avait été mis aux arrêts à Tel-Aviv, dans une affaire instruite par les juridictions américaines, anglaises, suisses et australiennes.

L’Etat guinéen avait en effet porté plainte contre ce magnat des mines pour corruption, après des soupçons de versement de pots-de vins estimés à plusieurs dizaines de millions de dollars à des cadres de la fonction publique en Guinée, pour l’exploitation de gisements de fer. Le patron du groupe avait alors été placé en résidence surveillée après avoir payé une caution de 24,6 millions d’euros.

Après cette brouille entre l’homme d’affaires israélien et le président guinéen, Nicolas Sarkozy a décidé de rentrer en jeu en offrant ses bons offices pour rapprocher les parties. C’est ainsi que l’ancien locataire de l’Elysée a rencontré, le 21 février dernier à Conakry, le président Alpha Condé.

Cette audience fait suite à la première entrevue entre les deux personnalités en marge de l’investiture du président malgache Andry Rajoelina, le 19 janvier. L’affaire Beny Steinmetz était au centre de ces entretiens.

Mais Nicolas Sarkozy parviendra-t-il à convaincre le président guinéen Alpha Condé de laisser tomber Beny Steinmetz ?

Source : Afrique7sur7

à voir aussi

“En 2020, Monsieur Alpha Condé, vous ne serez candidat à rien en Guinée, encore moins à l’élection présidentielle” (Tribune)

Et le masque qui tomba ! C’est vrai que d’un troisième mandat, il en rêve, depuis …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*