Accueil / A la une / Bantama se paye les opposants transumants: « ils font de la prostitution politique »

Bantama se paye les opposants transumants: « ils font de la prostitution politique »

A l’assemblée générale du parti au pouvoir, le RPG arc-en-ciel, ce samedi 16 février 2019, le ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique, Sanoussy Bantama Sow a s’est payé la tête des transhumants politiques, qui selon lui font de la prostitution. Il a aussi invité les militants du parti, à s’unir pour 2020.

Sannoussy Bantama Sow a reaffirmé son désir de voir Alpha Condé au pouvoir, au delà de 2020. Il dit ne pas se faire d’inquiétude à propos d’une opposition divisée, qu’il a d’ailleurs qualifié de prostituée politique.

« Honnêtement, l’opposition ne m’inquiète pas parce qu’ils sont même incapables de se comprendre. Aujourd’hui, ils sont là et demain ils sont de l’autre côté, ils naviguent et ils font de la prostitution politique. Ce sont des gens qui n’ont pas de conviction, ils ne savent pas ce qu’ils veulent et ils naviguent de gauche à droite. Qu’est-ce que cela peut nous inquiéter ? Qu’est-ce qui m’inquiète, nous nous sommes battus et le RPG a été agréé en 1992, nous avons résisté face à tous les problèmes y compris des bastonnades, arrestations et la condamnation du leader du parti. Malgré tous ces problèmes, nous avons tenu bon. Nous sommes allés aux élections présidentielles en 2010 et nous sommes allés au second tour. En 2015, c’est un coup K.O que nous avons administré. En 2020, qu’est-ce qui va se passer ? Ce qui reste clair, le bon travail que le professeur Alpha Condé a commencé, il va continuer ce travail dans l’intérêt supérieur des guinéens », lance Bantama Sow.

Le ministre de la culture et du patrimoine bâtit, accuse aussi l’opposition de distribuer des tracs dans la ville de Conakry. Bantama Sow dénonce une subversion, qui selon lui est punie par la loi.

« Un papier qui n’est pas signé d’une organisation reconnue est un trac. Et le trac, c’est la subversion et la subversion est réprimée par la loi. Quand le RPG Arc-en-ciel rend public un papier, c’est toujours signé par le bureau politique national. Quand une association fictive écrit un papier et signé d’un nom qui n’existe pas, c’est un trac et un trac, c’est la confusion et la subversion. Donc, c’est un appel que je lance aux autorités compétentes pour qu’elles comprennent que la subversion est punie par la loi dans notre pays. Les tracs sont souvent rédigés par des confusionnistes. Sinon, quelqu’un qui croit en ses idées écrit clairement à visage découvert. Ceux qui les rédigent donc ont peur et ils sont paniqués« , dénonce t-il.

Il a invité les militants du RPG arc-en-ciel, à resserrer les rangs, pour le bien du parti.

« L’inquiétude donc, c’est nous le RPG Arc-en-ciel et c’est nous, la mouvance présidentielle parce qu’il faut l’unité et la mobilisation. Donc, nous demandons aux militants du RPG Arc-en-ciel de se mobiliser parce que le chemin est toujours long. Le président Alpha Condé est en train de bâtir aujourd’hui ce pays. N’en déplaise, mais ce que le président Alpha Condé a fait, personne d’autre ne l’a fait et il faut avoir l’honnêteté de le reconnaître. Est-ce que nous allons accepter que demain, Alpha Saliou ou Mamadouba vient pour dire que ce qu’Alpha Condé a fait, c’est zéro. Pour éviter que cela n’arrive, il faudrait qu’il y ait l’unité au sein du parti et la mobilisation à tous les niveaux parce que quand nos adversaires se rendent compte de l’autre côté que nous sommes organisés et mobilisés, ils vont obligatoirement nous respecter« , ajoute-t-il.

Lamine Komah

à voir aussi

AG du RPG-Arc-en-ciel: entrée triomphale de Mamadouba Toss Camara

Le nouveau maire de Matoto, Mamadouba Toss Camara, a fait une entrée triomphale ce samedi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*