Accueil / A la une / Matoto ou le test de la démocratie menacée.

Matoto ou le test de la démocratie menacée.

Il est désormais illusoire de croire que M.Alpha Condé et son clan partiront du pouvoir par la démocratie.
En effet, le moment est venu pour la classe politique ainsi que pour tous les patriotes épris de justice, de transcender la peur et d’arrêter toutes les hypocrisies qui consistent à croire qu’Alpha Condé et son clan quitteront le pouvoir par les moyens légaux qu’offrent la démocratie et l’État de droit. Souvenons-nous de ce que ĺ’actuel président de la république déclarait pendant son opposition au régime du Gl Lansana Conté: « L’origine des conflits en Afrique, ce sont des élections truquées qu’on y organise pour conserver indéfiniment le pouvoir. Lorsqu’il en est ainsi, l’on est bien obligé de recourir aux armes pour faire respecter la volonté populaire ». Quel bel enseignement à l’endroit des Guinéens pour la conquête du pouvoir !
A l’évidence, eu égard à ce qui s’est passé en 2010, en 2013, en 2015, et plus récemment à travers les communales à Dubréka, à Kindia et à Matoto, la classe politique doit maintenant envisager l’option militaire, qui trouve à présent toute sa justification, pour nous débarrasser du régime de M.Alpha Condé, sinon la domination de son clan sur la Guinée est en voie de réussite pour cent ans.
Sékou Chérif Fadiga membre du conseil politique de LUFDG

à voir aussi

La Guinée est prête à accueillir Karim, Wade refuse de prendre l’appel de Ouattara

Selon le journal Source A, le président de la Guinée, Alpha Condé, a fait savoir …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*