Accueil / A la une / Education: le SLECG brandit une nouvelle menace de grève

Education: le SLECG brandit une nouvelle menace de grève

Le Syndicat Libre des enseignants et Chercheurs de Guinée menace de reprendre la grève, si le protocole d’accord signé le 10 janvier dernier n’est pas respecté. Les responsables du SLECG s’interrogent sur la volonté du gouvernement à vouloir satisfaire leurs revendications.

Face au retard accusé dans les travaux d’assainissement des effectifs des enseignants, en vue d’une augmentation des salaires et le rétablissement des enseignants mutés pour fait de grève, le SLECG s’inquiète. Même les salaires n’ont pas encore été dégelés.

« Jusqu’à date, les salaires n’ont pas encore été dégelés, il y a une hostilité de certaines autorités de l’éducation, pour l’application de ce protocole », indique Oumar Tounkara, secrétaire général adjoint du SLECG.

Si le gouvernement viole le protocole d’accord, Oumar Tounkara prévient : « le gouvernement ne peut pas, violer ou de refuser l’application de ce protocole. Si c’est le cas, on reprend encore la grève, qui est notre arme légale », prévient-il.

Le SLECG promet aussi d’appuyer les enseignants contractuels, pour leur intégration à la fonction publique.

à voir aussi

L’USTG et le SLECG brandissent une nouvelle menace de grève

C’est reparti pour un nouveau bras de fer entre le syndicat et le Gouvernement. Le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*