Accueil / A la une / Conakry: les présumés ravisseurs du libanais Mohammed Mattar à la barre

Conakry: les présumés ravisseurs du libanais Mohammed Mattar à la barre

Ouverture du procès pour enlèvement du libanais Mohammed Mattar, ce lundi, 28 janvier, devant le tribunal criminel de Dixinn. L’opérateur économique avait été kidnappé dans la nuit du 19 mai 2018, au quartier Dixinn Bora, juste après l’enlèvement d’Elhadj Doura.

Les 3 hommes armés, dont deux libanais et un guinéen, sont poursuivis pour association de malfaiteurs, enlèvement, séquestration avec arme et prise d’otage.

Les ravisseurs de l’opérateur économique avaient exigé  le paiement d’une rançon de 70 mille dollars, pour libérer l’otage.

A la barre, Mohammed Basharah, âgé de 25 ans, a reconnu les faits qui lui sont reprochés, tout en ajoutant qu’il a été enrôlé, par le guinéen Hamidou Barry, le 3ème complice en fuite. Il a précisé, qu’ils n’avaient aucune intention de tuer l’otage et que l’arme appartient à Hamidou Barry.

Le second accusé, Ali Mohammad Hmaïdan, âgé de 26 ans, a lui aussi avoué être venu du Liban, uniquement pour  le kidnapping de Mohammed Mattar. Les deux ont tout mis sur le dos du guinéen, qui est toujours en cavale.

Aux dernières nouvelles, Hamidou Barry serait au Sénégal. L’affaire a été renvoyée pour les réquisitions et plaidoiries.

à voir aussi

Ouverture du procès contre Boubacar Diallo allias Grenade

Le procès de Boubacar Diallo allias Grenade s’est ouvert ce lundi 11 février, devant le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*