Accueil / A la une / Face à un peuple devenu apathique, le souverain de Sékoutoureya peut dormir du sommeil du juste (Tribune)

Face à un peuple devenu apathique, le souverain de Sékoutoureya peut dormir du sommeil du juste (Tribune)

J’entends monter la tempête, je perçois déjà la levée de boucliers des défenseurs d’un régime aux abois, qui viole nos droits.

Je lève un mouchoir blanc car, en effet loin de moi de vouloir pousser un quelconque peuple à la révolte. Qui suis-je d’ailleurs pour rêver d’une telle prouesse. Rien, rien sinon comme le dit cheikh Hamidou Kane qu’« une misérable moisissure de la terre ».

Mais, au peuple de Guinée je voudrais rappeler ce propos de Victor Hugo : « le roi ne donne que ce qu’on lui arrache »

Au vu de ce qui se passe dans notre pays, on peut affirmer sans risque de se tromper que le souverain qui trône à Sekhoutouréya peut dormir sur ses lauriers, aucune mouche ne viendra troubler son sommeil de juste.

Tant, le peuple de Guinée est devenu apathique. Rien ne peut l’insurger, le détourner ou le dévier de son chemin de croix.

Ni ses enfants qui ne sont pas aller à l’école trois (3) mois durant, ni les assassinats ciblés de ses enfants, ni les violations systématiques des textes et des lois du pays, ni le renchérissement quotidien du coût de la vie, ni cette réduction insultante du prix du litre de carburant à la pompe, ni la gestion calamiteuse des ressources du pays, non rien de tout cela ne peut l’émouvoir, ni l’insurger !

En tout cas ce ne sera pas non plus le Slecg du bouillant Aboubacar Soumah, ni les hordes de Cellou Dalein , ni les « farces sociales »,oh pardon les forces sociales encore moins ces oiseaux de mauvaises augures, ces oiseaux de Kirina qui piaillent chaque matin sur les radios sous le couvert de communicants qui vont perturber le sommeil du pouvoir.

C’est à se demander si les guinéens là sont bien le peuple du 28 Septembre, le peuple du 22 Janvier 2007. Amollissement ou Abâtardissement ? Allez-y savoir….

Même l’ambassadeur de Russie à pousser l’outrecuidance jusqu’à oser insulter la fierté et l’intelligence des guinéens, sans coup férir, en proposant au « fama national »de prolonger son bail à la tête du Royaume.

Où sont les institutions de ce pays, où sont ses intellectuels, ses hommes politiques…?

Je vous assure qu’un ambassadeur n’oserait pas une telle sortie au Mali tout prêt ou même au Sénégal à côté.

Sarkozy a encore à travers la gorge son discours de Dakar tant les réactions d’Adama Bâ Konaré du Mali et de Boubacar Boris Diop furent spontanées, virulentes et véhémentes. C’est cela un peule debout, la verge dans le vent prêt à s’empaler dans l’anus de ses tapêtes, érigées en donneurs de leçons.

Mais, nos dirigeants devraient se rappeler que les victoires sur le peuples sont éphémères. Méfiez leur dirais-je de l’eau qui dort !

Les chiens aboient et la caravane passe !

Mamadou Boye Camara

Enseignant

à voir aussi

Guinée-Chine : XI Jinping réaffirme sa volonté de renforcer les relations de coopération entre les deux pays (Lettre)

La Guinée et la Chine, sont deux pays qui se félicitent du dynamisme qui caractérise …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*