vendredi 18 janvier 2019
Accueil / A la une / Nouvelle CENI: l’opposition n’a toujours pas désigné ses représentants

Nouvelle CENI: l’opposition n’a toujours pas désigné ses représentants

Depuis le 02 janvier dernier, le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation a demandé aux partis politiques de désigner leurs représentants qui doivent siéger au sein de la nouvelle CENI. A ce jour, seule la mouvance a déposé la liste de ses représentants. L’opposition, rien!

A l’occasion d’une plénière ce jeudi 10 janvier 2019, au QG de l’UFDG, le chef de file de l’opposition est revenu sur les divergences entre les partis d’opposition.

« Il s’est avéré qu’il y a trois partis qui pouvaient donc désigner des représentants. L’UFDG, l’UFR et le PEDN. Nous avons invité ces partis à venir pour essayer de voir comment on applique la nouvelle loi sur la CENI. L’UFR a répondu, le PEDN a répondu. Une première discussion, on s’est pas mis d’accord sur les quotas à attribuer pour chaque parti. Parce que cette fois-ci, cette loi a précisé qui devait avoir quoi. On a dit c’est au prorata des résultats obtenus lors des élections nationales, la présidentielle et les législatives. Alors bien entendu, dans le résultat, l’UFDG avait droit à 5,53 commissaires, l’UFR 1,14 et le PEDN 0,33. Donc, on a estimé que l’UFDG qui a 5,53 pour prétendre à 6 pouvait renoncer à ces 0,53, l’UFR qui a 1,14 pouvait renoncer à 0,14 pour que le PEDN puisse compléter et obtenir un député pour que le quota de trois partis puisse être satisfait. Donc nous avons fait ce calcul, nous avons transmis aux partis. Le PEDN a reconnu, accepté et désigné son représentant. L’UFR nous a informé que lui il transmet sa liste de représentants à qui de droit. Donc, il aurait présenté deux candidats », indiqueCellou Dalein Diallo

En attendant de trouver un compromis, le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, a transmis mercredi, un courrier au chef de file de l’opposition, indiquant qu’il va procéder à la mise en place partielle de cette CENI.

L’opposition a 45 jours pour déposer sa liste.

Laïla Bah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*