vendredi 18 janvier 2019
Accueil / A la une / Les enseignants se rongent les pouces: Oumar Tounkara invite à la patience

Les enseignants se rongent les pouces: Oumar Tounkara invite à la patience

Les enseignants grévistes fortement mobilisés, ont battu le pavé du siège du SLECG, Donka, au palais du peuple. Ils attendent avec impatience, la signature du protocole d’accord entre le SLECG et le gouvernement.

Après deux jours d’attente, les esprits commencent à s’échauffer. Le deuxième secrétaire général du SLECG a, au nom du bureau exécutif national du syndicat, invité les enseignants à plus de patience.

« C’est nous qui voulons de l’argent, c’est nous qui voulons l’amélioration de nos conditions de vie, alors, il faut qu’on accepte les contraintes imposées par le gouvernement. Attendons donc, ceux qui doivent signer le protocole pour que nous soyons libérés. Le général Aboubacar Soumah m’a chargé de vous dire, de garder encore la patience. Il me dit de vous informer que c’est un calcul de simulation que les négociateurs sont en train de faire au ministère du Budget.  Et que dès qu’ils finiront, ils vont nous rejoindre ici au Palais du peuple pour la signature du protocole d’accord », a déclaré Oumar Tounkara.

Il a exhorté les enseignants à ne pas se livrer à la violence, ni physique, ni verbale. Et de se comporter en enseignants donneurs du savoir.

« Nous n’allons pas continuer à attendre comme les deux jours précédents. Dès 18 heures, s’ils ne viennent pas, rien ne va nous empêcher de manifester pour se faire entendre« , lance-t-il .

Lamine Komah

à voir aussi

Suspicions au sein du SLECG: Oumar Tounkara sur le point d’être écarté

Accusé d’avoir des liens étroits avec le premier ministre Kassory Fofana, et le gouverneur de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*