Accueil / A la une / AG de l’UFDG: « avec Alpha Condé,…nous avons un État brigand, un Etat voyou », martèle Dalein

AG de l’UFDG: « avec Alpha Condé,…nous avons un État brigand, un Etat voyou », martèle Dalein

A l’assemblée générale de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée UFDG, il a été question des élections à la mairie de Matoto et de la campagne d’assainissement initiée par le gouvernement.

Selon le leader de l’UFDG, ce samedi d’assainissement est une mesure populiste, qui ne résout pas le problème d’insalubrité.

« Beaucoup de militants de l’UfDG sont aujourd’hui dans les commissariats et les escadrons de gendarmerie. Ils ont été arrêtés avec leurs motos pendant qu’ils venaient à l’Assemblée alors qu’ils n’ont violé aucune loi. Mais ils sont obligés de rester chez eux parce qu’il y a cet assainissement bidon que ce gouvernement incompétent et incapable fait semblant d’organiser tous les samedis. Ce n’est pas comme ce qu’on fait pour assainir nos villes. On ne réinventé pas la roue. Il y a un dispositif à mettre en place pour qu’il y ait l’assainissement et la discipline. Ce sont des décisions populistes pour qu’on dise que le gouvernement travaille. Samedi, les gens ne doivent pas aller à leurs affaires parce qu’il y a l’assainissement », maugrée Cellou Dalein Diallo.

Parlant de l’élection du maire de la commune de Matoto, l’UFDG continue de revendiquer la victoire. Pour Cellou Dalein Diallo, celui qui a déchiré les bulletins après le vote, devrait être en prison.

« Devant toute la presse, qui a fait un compte-rendu fidèle de l’organisation de l’élection du maire. Le maire est élu dans la transparence, devant tout le monde. Ils n’ont pas honte, d’envoyer un des leurs, faire semblant de semer la confusion. Mais dans n’importe quel pays, ce monsieur serait déjà jugé, et serait entrain de croupir en prison », fustige-t-il.

Le chef de file de l’opposition, s’est aussi prononcé sur l’interdiction des manifestations par les autorités.

« Ces manifestations sont autorisées par la loi fondamentale. Avec arrogance, avec mépris pour le peuple de Guinée, ils décident de suspendre une partie de la constitution. Ils n’en ont ni le droit, ni les prérogatives », martèle l’opposant.

Pour Cellou Dalein Diallo, la Guinée n’est rien d’autre qu’un État brigand, un Etat voyou sous le régime Condé.

« Alpha Condé, n’est pas à la hauteur de la fonction présidentielle. Il n’est pas prêt pour diriger notre pays », regrette l’ancien premier ministre.

Laïla Bah

à voir aussi

Mairie de Matoto: Mamadouba Toss Camara installé dans ses fonctions

Le maire de la commune de Matoto, Mamadouba Toss Camara, a été officiellement installé ce …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*