Accueil / A la une / Radiation des enseignants: Kassory insiste « ce n’est pas une menace, c’est la loi »

Radiation des enseignants: Kassory insiste « ce n’est pas une menace, c’est la loi »

Le premier ministre Ibrahima Kassory Fofana persiste et signe, que les enseignants qui n’auront pas repris les cours après les 3 mois, seront remplacés. Selon Ibrahima Kassory, ce n’est pas une menace, mais il s’agit de l’application de la loi.

« Ce n’est pas une menace, c’est l’application de la loi dont on parle. Quand tu as abandonné ton travail pendant 3 mois, ton employeur est en droit de te licencier. Il faut être clair, pour que ça ne soit une surprise pour personne. Les trois (3) mois vont arriver bientôt, ceux de l’éducation qui ne reprendront pas, seront vidés de la liste des fonctionnaires, de l’Etat guinéen. Nous ne pouvons pas nous permettre en tant qu’Etat, de laisser perdurer cette situation. Nous allons prendre des mesures, pour procéder au remplacement, y compris la réquisition, des instituteurs retraités pour que les enfants aillent à l’école. Ce n’est pas une menace, nous parlons de l’application de la loi », indique le premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana.

La rédaction

à voir aussi

Kassory Fofana exprime sa gratitude à la FSPE après la suspension de la grève

A la suite de la suspension de sa grève le 27 décembre dernier, la fédération syndicale …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*