Accueil / A la une / Assemblée Nationale : des députés en colère contre le ministre des sports Bantama Sow

Assemblée Nationale : des députés en colère contre le ministre des sports Bantama Sow

Le passage du ministre des Sports, de la culture et du patrimoine historique recalé par les députés de la commission jeunesse, santé, sports et agriculture. Ces députés, accusent Sanoussy Bantama Sow de n’avoir aucune considération pour les élus du peuple.

Ils disent avoir tout tenté, pour qu’il se prête aux questions des députés de la commission, sans succès. Lors de la plénière du samedi 8 décembre, le président de ladite commission, Ben Youssouf Keita, s’en est plaint auprès du président de l’Assemblée Nationale.

« La commission Sports a fait des pieds et des mains inclus même des appels téléphoniques directs avec notre point focal, l’honorable Diantou Traoré et le ministre lui-même, sans oublier mes propres appels avec le secrétaire général du Ministère des Sports et le chef de cabinet, afin qu’ils viennent répondre au questionnaire que nous voudrions bien élucider. Je suis au regret de vous dire que ce Ministère n’a pas daigné répondre à l’invitation de la commission Santé, jeunesse agriculture.  Je me dis donc notre rôle en tant que commission est de lire entre les lignes surtout s’il s’agit de budget. Je dis purement et simplement que le Ministère des Sports ne doit pas passer en plénière parce que ce Ministère a montré qu’il n’a pas de considération pour les élus du peuple. Nous avons cependant reçu le ministre d’Etat de la santé, nous avons reçu le ministre de la jeunesse et tout son staff et je me suis demandé est-ce que par hasard le Ministère des sports et la culture qui se croit peut-être au-dessus des autres ministères, n’est pas passé par la commission finance ? Je voudrais humblement vous demander monsieur la président de l’assemblée nationale de bien vouloir prendre acte et de remettre le dossier du Ministère des Sports à plus tard et qu’il passe devant la commission saisie au fond », a martelé Ben Youssouf Keïta.

Après cette demande, le président de l’assemblée nationale, Claude Kori Kondiano a demandé au ministre conseiller à la présidence en charge des relations avec les institutions républicaines de prendre langue avec le ministre des sports.

« Il faut tout faire, pour éviter des interprétations qui pourraient donner des impressions aux élus du peuple, qu’ils ne sont pas respectés par les représentants de l’exécutif. Ce contrôle que nous faisons est un contrôle sur pièces. Il ne faudrait pas que certains ministres s’exonèrent de passer devant l’assemblée nationale. Il faut qu’il comparaisse devant les élus du peuple », a soutient Claude Kory Kondiano.

Al Bang’s

à voir aussi

Des ennuis judiciaires pour deux députés guinéens

En séjour à Siguiri, à l’occasion de l’assemblée générale de la Cour d’Assises de Kankan ce …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*