Accueil / A la une / Ouverture du procès Albert Damantang contre Doussou Condé

Ouverture du procès Albert Damantang contre Doussou Condé

Ouverture ce jeudi 06 décembre, du procès opposant le ministre conseiller à la Présidence de la République, Albert Damantang Camara, ancien ministre de l’Enseignement Technique, à madame Sanoh Doussou Condé.

Dame Doussou Condé, une opposante guinéenne, vivant aux Etats-Unis, est poursuivit pour « dénonciation calomnieuse et diffamation par voie de presse ».

Elle aurait déclaré en juillet 2017, dans l’émission Œil de Lynx de la rdio Lynx fm, que le ministre Damantang a une société de distribution de carburant établit à Boké.

Le procès qui s’est ouvert, au tribunal correctionnel de Dixinn délocalisé à Ratoma, a été renvoyé au 20 décembre prochain.

A l’ouverture de l’audience, Dame Doussou Condé, était absente et aucun avocat ne la représentait au tribunal. Mais pour l’avocat de la partie civile, cela n’empêchera pas la justice de se prononcer.

« Qu’elle soit là ou pas, à la prochaine audience, le tribunal va continuer les débats, le tribunal va examiner sereinement ce dossier et rendre une décision« , explique Me sonomou.

Si dame Doussou Condé est reconnu coupable des faits qui lui sont reprochés, elle risque une peine allant de un mois, à un an d’emprisonnement. Et une amende allant de 500 milles, à 1 millions GNF.

Le tribunal a fixé la caution à un million de francs guinéens pour la consignation, au compte de la partie civile.

Laïla Bah

à voir aussi

Procès contre Moussa Yéro Baldé: le procès renvoyé au 04 octobre

Ouverture ce jeudi 27 septembre, du procès pour diffamation, de la journaliste Moussa Yéro Bah. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*