Accueil / A la une / Le procès des communicants du RPG et l’UFDG renvoyé au 19 décembre

Le procès des communicants du RPG et l’UFDG renvoyé au 19 décembre

Les communicants du RPG et de l’UFDG ont comparu ce mercredi 05 décembre, devant le tribunal correctionnel de Kaloum. Ils sont poursuivis par la Cellule Balai citoyen, pour production, diffamation et mise à la disposition d’autrui  des données de nature à troubler l’ordre public ou à la sécurité publique ou à porter à la dignité humaine

Ibrahima Kalo, Mamady Kaba, Mohamed Lamine Kaba, Mamadou Aliou Boubol Diallo, Ibrahima Korboyah Baldé, Mamoudou Traoré, ont été appelés à la barre.

Les avocats de la défense ont soulevé une exception d’irrecevabilité contre le Balai citoyen, à se constituer partie civile dans un procès. Ces avocats ont évoqué l’article 156 du code de procédure pénale qui stipule qu’une ONG ne peut se constituer partie civile dans un procès qu’après 5 ans d’existence.

Un argument balayé par la partie civile, qui s’appuie sur l’article 10 de la loi sur le régime juridique des ONG en Guinée, qui stipule qu’une ONG peut se constituer partie civile dès sa création. Il ajoute, que cet argument n’est que dilatoire, avant de demander au juge, de rejeter cette exception.

Le juge Boubacar Afia Diallo, a débouté la défense en rejetant l’exception soulevée, avant de renvoyer l’affaire, au 19 décembre prochain.

Alareny Bah

à voir aussi

Mise en garde contre les coordinations régionales (Balai citoyen)

Mise en garde des Sieurs Elhadj Sekhouna Soumah, Elhadj Saikou Yaya Barry et elhadj Kabinet …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*