Accueil / A la une / Elie Kamano, persona non grata sur les antennes de la RTG ?

Elie Kamano, persona non grata sur les antennes de la RTG ?

L’artiste reggae man Elie Kamano aurait été interdit de passage sur les antennes de la RTG. C’est du moins ce qu’il affirme ce mardi 04 décembre. Il accuse le directeur général de la Radio-Télévision Guinéenne, Sékouba Savané, de donner des instructions dans ce sens.

Une attitude qui révolte l’artiste. Il se dit frustré au point de qualifier ce dernier de militant du parti au pouvoir.

« On m’apprend que le directeur général de la RTG a signifié à tout le monde qu’Elie Kamano était persona non grata sur les antennes de la RTG. Cet homme que certains appelle DG Savané, est un militant du RPG, un militant qui n’a eu de satisfecit dans aucune radio ici de la place. Il a fait biologie à Gamal et se voit aujourd’hui parachuté à la tête d’une télévision…Ils me combattent parce qu’ils veulent se faire plaire au régime. Et, ils veulent dire à tout le monde, l’image la plus insignifiante d’Elie Kamano ne passera pas à la RTG tant que je serai là…Les régimes passent avec les hommes qui les alimentent, mais la vérité demeure pour toujours», dénonce le Raggae man.

Elie Kamano, accuse aussi le président de la république, de lui mettre des bâtons dans les roues, pour ses prises de positions politiques.

« Il dit qu’Elie Kamano n’aime pas son système. Et moi, personne ne pourra me faire mal dans ce pays. Il y a dans le passé, au temps de Dadis et de Conté, des personnes qui ont porté atteinte même à mon intégrité physique mais cela n’a pas changé ma position. Moi, je n’ai pas porté la caquette du RPG, mais je me suis battu pour qu’on vive la démocratie, pour qu’on ait un régime civil. Maintenant, si lui, il est prêt à bâillonner des acteurs qui se sont battus pour que lui il arrive au pouvoir, je pense que le peuple jugera et le peuple répondra au moment venu », martèle l’artiste.

Pour ce qui est de son concert de la paix, qu’il devait co-animé avec Takana Zion, qui a été aussi interdit, Elie Kamano soutient que des négociations sont engagées.

Fodé

à voir aussi

Un dernier hommage au journaliste Idrissa Camara ( par Yacine Diallo)

Pour la nième fois, la presse guinéenne a perdu une de ses figuresamblématique. Après Ibrahima …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*