Accueil / A la une / Linsan : lancement des travaux du projet d’interconnexion de l’OMVG

Linsan : lancement des travaux du projet d’interconnexion de l’OMVG

Le Président de la République a procédé au lancement officiel, ce jeudi  29 novembre, des travaux du poste de transformation électrique du projet d’interconnexion de l’Organisation pour la Mise en Valeur du Fleuve Gambie (OMVG).  S’était, dans la sous-préfecture de Linsan, préfecture de Kindia.

L’objectif du projet, est de fournir aux 4 pays membres de l’OMVG, une énergie propre, renouvelable et à bas coût, dynamiser le marché de l’électricité à travers le partage des ressources hydroélectrique de la sous-région et l’intégration des moyens de production et de transport d’énergie électrique.

« L’importance de ce poste est qu’aujourd’hui il peut y arriver que notre pays la Guinée en des périodes hivernales dispose beaucoup plus d’énergie à transporter et envoyer dans les autres pays pour vendre. Il peut arriver que nous soyons en déficit aussi donc, nous aurons la possibilité d’acheter de l’énergie à partir des autres pays », explique le Dr Cheick Taliby Sylla, ministre en charge de l’Energie et de l’Hydraulique.

Le projet est porté par la Banque Africaine de Développement BAD, pour un coût global estimé à 1 188 millions US et financé par 8 partenaires.

« Ce projet est un projet pour lequel la Banque Africaine de Développement (BAD) très tôt a compris le caractère stratégique. C’est la raison pour laquelle elle a initié toutes les études qui ont permis d’aboutir à la conception de ce projet multinational qui implique 4 pays de la sous-région membres de l’OMVG. C’était un défi assez important dans le contexte que vous savez du fait non seulement de la complexité, mais de l’envergure et du coût du projet. Donc la Banque Africaine du Développement a lancé tous le processus qui a abouti à la mobilisation auprès de 8 partenaires techniques et financiers pour boucler le financement », dira Amadou Bachir Diallo, le chef de la division énergie pour l’Afrique de l’Ouest de la Banque Africaine de Développement.

La Guinée, le Sénégal, la Gambie et la  Guinée-Bissau qui sont les  4 pays membres de l’Organisation OMVG, contribueront dans l’indemnisation des populations affectées par le projet.

Sorel Yansané

à voir aussi

TPI de Kindia: quatre (4) enseignants jugés pour « attroupement illégal »

Le procès des 4 enseignants arrêtés à Kindia lundi dernier, lors du sit-in organisé par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*