Accueil / A la une / Le Bloc Libéral dénonce « les dérives autoritaires du régime d’Alpha Condé »

Le Bloc Libéral dénonce « les dérives autoritaires du régime d’Alpha Condé »

Les responsables du parti Bloc Libéral étaient face à la presse ce samedi 10 novembre, au QG du parti. Ils ont dénoncé les dernières exactions à Wanindara, qui se sont soldées par des morts d’hommes.

Le parti Bloc Libéral, qualifie de Barbare, l’intervention des forces de l’ordre, qui ont dit-il fait usage d’arme à feu, contre des manifestants, sur la route le Prince.

« Le 07 et le 08 Novembre 2018, des agents de maintien de l’ordre ont fait usage d’armes à feu contre des paisibles citoyens sur l’axe Le Prince, occasionnant 3 morts et de nombreux blesses. Sans toutefois omettre les nombreux dégâts matériels enregistrés. Ces crimes portent aujourd’hui le nombre de victimes de l’opposition à 101 morts. OUI 101 de nos compatriotes sont tombés sous les balles, assassinés par des hommes en ténue, sans la moindre compassion ni indignation, encore moins une enquête requise par le gouvernement guinéen« , déplore Mamadou Adma Diallo, vice président du BL.

Le Bloc Libéral, tient pour seul responsables de ces cas de morts, le président Alpha Condé. Le parti dénonce également, des violations répétées des lois guinéennes

« Le bloc libéral condamne ces tueries avec la dernière énergie.  Nous condamnons également toutes les formes de violence à l’égard des militants de l’opposition. De même, nous nous inclinons devant la mémoire de toutes les victimes et souhaitons prompt rétablissement aux différentes personnes blessées. Le bloc libéral déplore aussi le décès du policier survenu à Wanindara car, un Guinéen qui meurt constitue une mort de trop. Nous saisissons cette occasion pour attirer l’attention de la communauté internationale sur les dérives autoritaires du régime d’Alpha Condé. La Guinée est devenue un territoire où règne l’anarchie car, les lois de la république sont constamment violées par les plus hauts commis de l’Etat« , ajoute le vice-président.

Le parti de Faya Milimono, observe également les 5 jours de deuil décrété par l’opposition républicaine, en mémoire des victimes.

Laïla Bah

à voir aussi

Manif de l’opposition: deux morts par balles à Wanindara

La journée ville morte de l’opposition, s’est soldée par la mort de deux jeunes ce …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*