mercredi 14 novembre 2018
Accueil / A la une / Arrestation de Elie Kamano: la DPJ lui présente des excuses

Arrestation de Elie Kamano: la DPJ lui présente des excuses

Convoqué ce jeudi à la Direction de la Police Judiciaire DPJ, l’artiste de reggae Elie Kamano est reparti libre chez lui. Il avait été interpellé pour « outrage au chef de l’Etat ». Mais selon son avocat, il y a eu erreur sur la personne.

Après 3h et demi d’audition, Elie Kamano et son avocat sont sortis soulagés. Selon son avocat Me Salifou Béavogui, les faits incriminés ne concerne pas son client.

« L’enquête est secrète mais je vais tout de suite vous dire, que dans cette affaire, il y a eu erreur sur la personne. Le fait poursuivi, ne concerne pas Elie Kamano ici présent. Je suis venu apeuré, mais je suis soulagé« , se réjouit Me Salifou Béavogui.

Des excuses lui ont été présentés, selon son avocat. Mais l’artiste estime, qu’il y a de quoi avoir peur.

« La liberté d’expression est menacée par ce que lorsqu’on m’interpelle par ce qu’il y a un morceau qui circule sur les réseaux sociaux, et on confond mon timbre vocal à celui qui a chanté le morceau. Ca veut dire que la république est menacée« , lance Elie Kamano.

Toute fois, l’artiste ne compte pas céder à ce qu’il qualifie de tentative d’intimidation. Rien ne pourra entamer son engagement assure-t-il.

« Je suis outré de savoir, que les artistes aujourd’hui, que les artistes doivent choisir leurs mots, pour composer leurs chansons. Depuis la sortie du morceau mythique des Espoirs de Corhonty, Daddy, les autorités sont effrayées. C’est pourquoi ils ont un œil sur tous les artistes engagés. Mais cela ne va pas nous empêcher de faire ce qu’on a à faire pour ce peuple« , martèle Elie Kamano.

Elie Kamano estime aussi, que les autorités de la place, font la publicité gratuite du single « Les Vagabons politiques » du reggaeman Amiral Dakk Kamano à ne pas confondre à Elie Kamano. Un single ajouté sur Youtube depuis le mois de juillet dernier.

Momo II

à voir aussi

Les mots de Elie Kamano à Alpha Condé: « lui qui s’est battu 40 années durant »

« (…) Si Alpha Condé m’appelle pour discuter de l’avenir de la Guinée, je lui …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*