mercredi 14 novembre 2018
Accueil / A la une / Manif de l’opposition: deux morts par balles à Wanindara

Manif de l’opposition: deux morts par balles à Wanindara

La journée ville morte de l’opposition, s’est soldée par la mort de deux jeunes ce mercredi 7 novembre, à Wanindara, dans la commune de Ratoma. Les deux victimes ont été tuées par balle.

L’axe Hamdallaye-Sonfonia a été particulièrement agité ce mercredi. Dès l’aube, des jeunes ont pris d’assaut les rues de la capitale, où ils affrontent les forces de l’ordre.

Aux environs de 19h, Elhadj Mamadou Bela Baldé, diplômé âgé de 26 ans et Alimou Diallo, commerçant âgé de 25 ans ont été mortellement touchés par balles. Leurs corps ont été admis à la morgue d’un CHU de Conakry.

Un autre jeune de 22 ans a été blessé par balles au pied, à Cosa lors de ces échauffourées.

Ces deux morts complètent à 100 le nombre de victimes des manifestations politiques de l’opposition, depuis l’avènement de Alpha Condé au pouvoir.
Laïla Bah

à voir aussi

Le policier blessé à Wanindara est finalement décédé

Le brigadier chef en service au CMIS3 de Bambéto, Bakary Camara qui a été grièvement blessé …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*