Accueil / A la une / Violences lors des manifestations: l’UFDG saisi la CEDEAO

Violences lors des manifestations: l’UFDG saisi la CEDEAO

L’opposition républicaine vient de saisir la Cour de justice de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), sur les violations des droits de l’homme commises en Guinée. Annonce faite ce lundi, par le chargé de communication de l’UFDG, chez nos confrères de Guinéenews.

Selon Ousmane Gaoual Diallo, cette saisine consistera à accompagner les familles des victimes de violences, mais aussi, attirer l’attention de l’organisation sous régionale, sur les violations des droits de l’homme en Guinée.

« Il y a une procédure d’instruction. Cette fois-ci, nous avons décidé de faire deux démarches consécutives. La première démarche, en matière de droit, nous sommes en train de jeter une alerte au niveau du président de la Commission des droits de l’homme de la CEDEAO pour lui dire attention, la Guinée, un pays membre de cette institution sous régionale et qui a signé des conventions, elle ne les respecte pas en matière de libertés fondamentales, de démocratie, de bonne gouvernance et de droits de l’homme. L’autre démarche consiste à accompagner certaines familles des victimes à ce niveau en leur fournissant l’assistance matérielle, l’assistance d’avocats et l’assistance juridique nécessaire« , annonce Ousmane Gaoual Diallo.

Le député uninominal de Gaoual, invite la CEDEAO à exiger de la Guinée, de se mettre en conformité avec les textes de l’institution en matière de droit de l’Homme.

Al Bang’s

à voir aussi

Cellou Dalein Diallo appelle à la résistance face à la violence

A l'assemblée générale hebdomadaire de l'UFDG ce samedi 27 octobre, Cellou Dalein Diallo a tenu un discours particulièrement radical.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*