Accueil / A la une / Grève du SLECG: des émissaires du gouvernement au SLECG

Grève du SLECG: des émissaires du gouvernement au SLECG

A la faveur de son assemblée générale ce samedi 3 novembre, le secrétaire général du SLECG (Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée) a annoncé l’envoie par le gouvernement, des émissaires. Selon le secrétaire administratif du SLECG, Oumar Ouamouno, le gouvernement demande la mise en place d’une commission tripartite, pour une solution à la crise.

Selon ce responsable du SLECG, les émissaires du gouvernement ont fait savoir que le budget de 2019 est sur la table et qu’il y a des possibilités de faire quelque chose pour les enseignants ».

« Les émissaires du gouvernement ont souhaité que nous mettions en place une commission tripartite, composée du SLECG, du ministère du Budget et du ministère de la Fonction Publique pour mener à bien ce travail. Ils nous ont fait savoir qu’en deux semaines, ce travail peut être fait« , indique-t-il.

Pour le secrétaire général du SLECG, Aboubacar Soumah, pas de recensement, tant qu’il n y a pas de proposition autour des 8 millions.

« Nous leur avons dit qu’il n’y aura pas de recensement tant que gouvernement ne fait pas une proposition sur les huit millions que nous réclamons comme salaire de base. Ils nous ont fait comprendre que le budget de 2018 est bouclé, qu’ils ne peuvent pas accéder à notre demande. Nous leur avons proposé janvier 2019 à condition que ce soit rétroactif« , indique Aboubacar Soumah.

Les deux parties se donnent rendez-vous le lundi 5 novembre, pour la suite des discussions.

Lamine Komah

à voir aussi

Education: le SLECG brandit une nouvelle menace de grève

Le Syndicat Libre des enseignants et Chercheurs de Guinée menace de reprendre la grève, si …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*