Accueil / A la une / Aboubacar Soumah indigné par l’arrestation des syndicalistes à Kankan

Aboubacar Soumah indigné par l’arrestation des syndicalistes à Kankan

Après l’arrestation de 5 enseignants dont des syndicalistes de la préfecture de Kankan, pour avoir tenté d’organiser une marche de protestation contre le gel de salaire, le secrétaire général du SLECG Aboubacar Soumah a tapé du point sur la table.

Aboubacar Soumah dénonce ces arrestations qu’il attribue au gouvernement pour dit-il, décourager les enseignants.

« Ils ont d’abord muté notre secrétaire préfectoral du SLECG de Kankan Ibrahima Kalil Condé  dans une sous-préfecture très reculée avant de procéder aujourd’hui à son arrestation. Parce que tout simplement qu’ils ont voulu organiser une marche pour protester contre le gel de leurs salaires. Six membres du bureau préfectoral syndical de Kankan sont aux arrêts et une dizaine de femmes. Ces femmes ont été conduites à la préfecture pour être détenues. Ce sont des manœuvres du gouvernement pour décourager les enseignants. Mais ils se trompent, nos camarades nous ont appelé pour dire cela ne fera que les renforcer davantage dans leur position. Je suis très frustré de ces arrestations de nos camarades du côté de Kankan. C’est une violation flagrante de la loi et une manière de restreindre les libertés syndicales », dénonce le syndicaliste.

Al Bang’s

à voir aussi

Recensement des enseignants: la commission sera composée de 24 du gouvernement et 24 du syndicat

Le Syndicat des Libre des Enseignants chercheurs de Guinée SLECG était en assemblée générale ce …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*